Translate

24 oct. 2016

13 à table !


COUP DE COEUR ♥.

Titre : 13 à table !
Auteur : Collectif.
Genre : Contemporain.
Edition : Pocket.
Nombre de pages : 274 pages.
Prix : 5€ / 1 livre acheté = 3 repas distribués.


Résumé :

 13 des plus grands auteurs français actuels pour 13 nouvelles autour d'un thème commun : un repas. Intrigues policières, réunions de famille qui dérapent, retrouvailles inattendues... Du noir, de la tendresse, de l'humour, de l'absurde, à chacun sa recette. 13 repas à déguster sans modération, alors à table !


Avis :

 « 13 à table ! » réunis plusieurs auteurs français pour une action importante ; offrir des repas à des gens dans le besoin, c'est très touchant de leur part et ça m'a donné envie de découvrir certains auteurs, en particulier Agnès Ledig dont j'ai beaucoup entendu parler de ses livres « Juste avant le bonheur » et « Pars avec lui », les autres me tenter aussi mais moins, sauf bien sûr Marc Levy et Guillaume Musso étant donné que j'ai déjà lu des livres de ses auteurs là. Alors je me suis lancer dans cette lecture où pleins de nouvelles sont retranscrites et je ne suis absolument pas déçue.

***

Olympe et Tatan – Françoise Bourdin :
Une excellente découverte, j'ai apprécié la plume de cet auteur. J'ai passé un très bon moment avec les personnages, surtout Pauline et Louis qui sont toujours entrain de se lancer des piques et c'est hilarant. Olympe et sa sœur ; Tatan, sont toutes les deux très drôle aussi. Une nouvelle avec beaucoup de charme. 7.5/10.

Maligne – Maxime Chattam :
Je suis assez perplexe avec la lecture de cette nouvelle. Elle est pas mal, surtout niveau originalité et suspense. Je ne peux pas dire que j'ai adoré parce que ça me semble un peu trop « bizarre » comme récit, mais c'est plutôt agréable à lire et captivant. L'écriture de Maxime Chattam est sympathique, il décrit les choses avec simplicité mais en laissant le mystère planer, même à la fin de l'histoire. 7/10.

Nulle, nullissime en cuisine ! – Alexandra Lapierre :
J'ai totalement accroché avec cette petite histoire, qui est vraiment magnifique ; la fin en particulier. C'est un dénouement dès plus heureux, qui donne chaud au cœur et peut-être un peu les larmes aux yeux. J'ai bien aimé le personnage de Sophie, elle est plutôt intéressante et malgré les tracas qu'elle a en cuisine, elle ne baisse pas les bras tout de suite ; elle a du courage et c'est ça que j'ai adoré. La plume d'Alexandra Lapierre est enthousiaste et c'est plaisant à lire. 8/10.

Un petit morceau de pain – Agnès Ledig :
Je ressors de ce récit avec des étoiles pleins les yeux, c'est court mais l'émotion est vraiment présente du début à la fin, j'ai ressenti les sentiments de ce petit garçon, tout aussi bien que ceux de sa mère qui essaye de bien faire pour son fils. L'histoire mène à une romance, qui est magnifique, sincèrement. La plume d'Agnès Ledig est sublime, ses phrases sont profondes et elles font réfléchir. Tous ces points réunis donnent une nouvelle formidable ; la sensibilité ainsi que l'amour qui y sont retranscrit sont les points forts. 10/10. .

Mange le dessert d'abord – Gilles Legardinier :
C'est une autobiographie ; c'est la première fois que j'en lis une d'ailleurs. Je trouve ça marquant, le fait que l'auteur nous raconte un bout de sa vie, nous partage ses souvenirs les plus profonds. J'ai été surtout très touché par son premier récit qui se déroule en Janvier 1996. Sa plume est simple mais j'ai énormément apprécié. 8/10.

Une initiative – Pierre Lemaitre :
Je ne garderais pas forcément de souvenir de cette petite histoire, elle est fade et sans aucun intérêt à mon avis. Néanmoins j'ai bien aimé la plume de l'auteur qui est plutôt simple et agréable à lire. Malheureusement le fait que le récit ne cache aucune émotion gâche le tout. Je n'ai donc pas accroché avec cette nouvelle. 5/10.

Dissemblance – Marc Levy :
C'est tout simplement une histoire magnifique, même si elle n'a aucun rapport avec le titre du livre « 13 à table ! », c'est un récit qui donne beaucoup à réfléchir et tout ce que Marc Levy dit est la pur vérité. Sa plume est sublime, poétique, ses phrases sont recherchées mais elles restent simples et agréable. Je me suis vraiment attachée aux personnages d'Aaron et de Mehdi, tout les deux m'ont énormément ému. Et la fin de cette nouvelle est extraordinaire, malgré le fait que je m'y attendais, j'en ai eu le cœur serré, c'est tellement touchant. 10/10. .

Fantôme – Guillaume Musso :
J'ai bien accroché à ce récit, une enquête policière excellente. On ne s'attend absolument pas à la fin et en plus de ça j'ai bien apprécié le personnage de Constance. L'écriture de Guillaume est plaisante, l'histoire est bien construite ; néanmoins le dénouement est trop brutal à mon goût, c'est assez « dommage » par rapport au reste de la nouvelle. 9/10.

Jules et Jim – Jean-Marie Périer :
Je n'ai pas adoré cette nouvelle, je l'ai plutôt aimé ; l'amitié qui lie Jules et Jim a été mené à rude épreuve, pourtant elle est très profonde, c'est plus que de simple « meilleurs amis », ils sont frères de cœur et c'est ça qui m'a touché. Le plus c'est l'émotion qui est bien présente, elle est plutôt différente de ce que je connais, ici le sentiment ressentis c'est la nostalgie des années passés et peut-être perdus aussi. Et la fin est juste « belle », tout simplement parce que c'est incompréhensible dans un sens car c'est irréel, mais ça reste « possible », qu'es-ce qu'on en sait ? Pour la plume de Jean-Marie Périer, je ne peux pas dire que j'ai aimé avec si peu, mais c'est agréable donc suffisant. 8.5/10.

Le Parfait – Tatiana de Rosnay :
Alors j'ai rien compris à la fin de l'histoire, néanmoins j'ai passé un bon moment avec Monique qui est une mère attachante, elle est veuve et surtout terrifié par sa belle-mère, beaucoup de personnes peuvent se reconnaître à travers ce récit. La plume de l'auteur m'a un peu gêné, elle n'est pas assez fluide et j'ai eu l'impression de bloquer sur les mots. Malgré ça, c'est une nouvelle sympathique. 7/10.

La part de Reine – Eric-Emmanuel Schmitt :
Un grand merci à cet auteur pour ce magnifique récit. J'en ai eu les larmes aux yeux, des frissons et le sourire. La façon dont il décrit « Reine » cette chienne si humaine, alors que c'est une bête ; le pire c'est que dans cette histoire il y a une grande part de vérité et c'est ça qui m'a touché. La fin est triste mais je trouve que c'est écrit avec une beauté inouïe. D'ailleurs la plume d'Eric-Emmanuel m'a vraiment plu, parfois j'ai trouvé qu'il y avait trop de ponctuation mais c'est infime par rapport à tous les sentiments qu'il transmet à travers cette nouvelle. 9.5/10.

Gabrielle – Franck Thilliez :
Cette histoire fait énormément réfléchir sur une chose ; la nature et l'homme. Nous détruisons la Terre sans nous en rendre compte et j'apprécie que l'auteur mette ce sujet en avant, c'est très original d'une part et en plus de ça c'est véridique. Le dénouement du récit par contre me laisse totalement perplexe, ça part un peu dans tout les sens et c'est dommage. L'écriture de Franck Thilliez est toutefois très agréable à lire, j'ai beaucoup apprécié son style. 8/10.

Langouste blues – Bernard Werber :
Celle-ci est totalement dans le sujet titré du livre, tout d'abord ce qui est drôle c'est qu'on a le point de vue d'une Langouste, c'est assez recherché quand même ! Après ça part un peu « ailleurs », certes ; certaines phrases que Bernard Werber à écrit sont purement véridique « Nous manger, finalement c'est plus du snobisme que de la culture gastronomique réelle. » est un exemple. Personnellement je ne mange pas de Langouste et après cette lecture ça m'étonnerait que j'en mange un jour. L'écriture de l'auteur m'a plutôt plu même s'il a choisis d'avoir un point de vue complètement divergent. En bref, je ne sais pas quoi penser de cette nouvelle, j'ai apprécié mais sans plus, il y a de l'humour mais sinon c'est assez « bizarre. »  6/10.

***

J'ai presque aimé toutes les histoires, il y a n'a seulement deux qui m'ont pas subjugué ; « Une initiative » de Pierre Lemaitre et « Langouste blues » de Bernard Werber. Pour le reste c'est tout ce que j'attendais de ce livre. J'ai fais une action en achetant ce livre, je permets à des personnes de manger et en plus de cela j'ai pu repérer de nouveaux auteurs qui pourrait me plaire pour mes prochaines lectures. C'est un coup de cœur, en sachant que sur 13 nouvelles j'en ai eu deux ; « Un petit morceau de pain » d'Agnès Ledig et « Dissemblance » de Marc Levy, ensuite neuf m'ont plu, certaines plus que d'autres mais je reste sur l'optique que chacune des histoires m'ont apprissent au moins une choses pour mon avenir ; la générosité, l'amour, l'amitié, le jugement des différences qu'il faut savoir mettre de côté et j'en passe.


Note :
10/10.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire