Translate

31 oct. 2016

Bodyguard, Tome 1 : L'otage.


Titre : Bodyguard, Tome 1 : L'otage.
Auteur : Chris Bradford.
Genre : Jeunesse.
Edition : Casterman.
Nombre de pages : 370 pages.
Prix : 15€.


Résumé :

 Effacez de votre esprit l'image du gorille bardé de muscles fendant la foule à coups de coudes devant une starlette. Les meilleurs gardes du corps sont ceux que personne ne remarque.

Connor, 14 ans, vient d'être recruté par une agence spécialisée dans la protection des jeunes personnalités. Sa première mission le conduit à Washington, où il devra veiller sur la fille d'un des hommes les plus puissants au monde : le président des Etats-Unis !
Mais Alicia ne songe qu'à fausser compagnie à son escorte personnelle. L'adolescente ignore qu'elle est la cible de criminels déterminés...


Extrait :

 A quelques mètres de l'obstacle, Connor aperçut un minuscule nuage de fumée flottant au ras du sol.
- Explosif ! cria-t-il.
Connor et Amir changèrent brutalement de trajectoire, mais ils se tenaient si près l'un de l'autre que leurs jambes s'entremêlèrent et qu'ils perdirent l'équilibre puis s'affalèrent tête la première. Le pétard explosa à deux mètres de leur position. Il produisit un éclair et une détonation assourdissante, puis une pluie de confettis écarlates retomba dans l'herbe humide. 
- On a eu chaud, soupira Amir, étendu de tout son long sur Connor.
Ce dernier délogea son partenaire d'un coup d'épaule et tourna la tête dans sa direction. Son visage était maculé d'excréments de mouton.
- On ne pouvait pas choisir meilleur endroit pour se casser la gueule ! gronda-t-il.
Amir réprima un éclat de rire tandis que son ami s'essuyait le visage d'un revers de manche.
- C'est absolument immonde, gloussa-t-il.


Avis :

 Déjà la couverture et le résumé donne très envie. Ce n'est pas la lecture du siècle, ça reste avant tout un thriller jeunesse ; mais l'histoire est parfaitement ficelée. Cette nouvelle « saga » sort plutôt de l'ordinaire, du moins de ce que j'ose lire. D'habitude ce genre ne m'intéresse pas et ne me plait pas ; le thriller et moi, ça ne fonctionne pas. Pourtant avec ce roman c'est tout autre chose, ce récit acquiert toutes mes faveurs. Il est presque extravagant, les idées sont excellentes mais tellement démentes. Toutefois c'est ce qui fait le charme de cette œuvre différente. Cependant, c'est plus un livre d'aventure que de suspense.

Connor, est un jeune garçon de 14 ans. Il pratique les arts-martiaux, discipline que son père lui a transmise. Après le décès de celui-ci, il se retrouve seul avec sa mère et sa grand-mère ; dont une est très malade et l'autre trop âgée pour s'occuper de tout. Un jour, il se doit de faire un choix capital. À partir de là, il devient garde du corps pour des personnalités ; sa première mission : protéger la fille du président des Etats-Unis. J'ai beaucoup aimé ce personnage, je me suis attachée à lui pour diverses raisons ; sa force, son courage, sa sensibilité, sa détermination, sa gentillesse, sa loyauté. Mais il a aussi quelques petits défauts que je ne peux citer puisque j'ai du mal à les cerner. Dans les moments où il pense à son père, il m'a ému.

Alicia Mendez est pour ainsi dire l'héroïne principale, c'est la fille d'un des hommes les plus puissants au monde. Avec elle, je suis largement plus sur la réserve. Elle est sympathique à découvrir, elle a un petit côté rebelle qui lui convient. Sa soif de liberté est touchante aussi, mais ce n'est pas un protagoniste marquant. Sa folie, son inconscience envers le danger ; est agaçant. Mais sinon elle est pleine de vie et plutôt drôle. Peut-être juste un peu trop impulsive.

L'histoire est bien travaillée ; abordant un sujet très important au jour d'aujourd'hui : le terrorisme. Puisque c'est le premier tome, le départ reste une entrée en action et en rebondissement : le vif de l'intrigue n'est pas engagé dès les cents premières pages. C'est le commencement, l'auteur emmène vraiment « l'aventure » petit à petit. Au-delà, la synopsis est même plus calme, plus douce ; pendant une bonne partie du roman. Mais les deux personnages principaux se rencontrent et créer des liens d'amitiés très profonds, ensemble ils vont découvrir le monde tel qu'il est ; Connor va être en état d'alerte jaune en permanence, évitant peut-être des soucis – Ou pas. En effet, il faut de l'action et donc des bagarres et de batailles personnelles. Cet ensemble donne une certaine implosion à l'ouvrage, malgré quelques longueurs. Je suis partagée sur le suspense, il est présent mais sûrement pas suffisamment pour ce genre d'histoire ; c'est ce qui est le plus regrettable. Par contre je décerne la médaille d'argent, au moins ; pour l'originalité. De surcroit, l'émotion fait aussi partie de ce livre, étonnant ? Non. Ce sont quand même des adolescents au centre de ce récit et parfois leur réaction, leur innocence, leur façon de voir les choses est touchante.

Je suis séduite par la plume de Chris Bradford. Le ton est donné dès le début avec un prologue engageant et très surprenant aussi. Ensuite, l'écriture n'est aucunement « jeunesse », au contraire les mots utilisés sont très adultes et matures. C'est fluide et agréable à lire, notamment avec des chapitres courts.

Une très belle découverte, je suis formellement convaincue par cette première mission de « Boydguard ». Autant le mystère est faible, autant ce genre de récit n'est pas commun. Le personnage de Connor m'a plu, cela est certain ; je suis même impatiente de le retrouver dans le second tome. J'aime bien la plupart des autres protagonistes, même s'ils restent sur la touche la plupart du temps. L'avantage de ce roman, est le développement. Chaque séquence est d'une précision incroyable. C'est un bon thriller léger, j'ai passé un excellent moment avec cette lecture et les héros ; mais surtout avec la plume de l'auteur qui est très attrayante.


Note :
8/10.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire