Translate

27 oct. 2016

Fifty Shades, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey.


Titre : Fifty Shades, Tome 1 : Cinquante nuances de Grey.
Auteur : E.L. James.
Genre : Romance.
Edition : JC Lattès.
Nombre de pages : 562 pages.
Prix : 17€.


Résumé :

 Lorsque Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d'entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l'oublier – jusqu'à ce qu'il débarque dans le magasin où elle travaille et l'invite à un rendez-vous en tête-à-tête. 

Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble. 

Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu'ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler...


Extrait :

 Nous parcourons le couloir en silence. Pendant que nous attendons l'ascenseur, je l'observe à la dérobée ; il me regarde du coin de l'œil. Je souris, et ses lèvres frémissent.
L'ascenseur arrive. Nous sommes seuls. Soudain, l'ambiance se charge d'électricité. Je respire plus vite, mon cœur s'emballe. Il se tourne légèrement vers moi. Ses yeux ont viré à l'ardoise. Je me mords la lèvre.
- Oh, et puis merde pour la paperasse.
Il me pousse contre le mur de la cabine, m'agrippe les deux mains et les cloue au-dessus de ma tête tout en m'immobilisant avec ses hanches. De sa main libre, il m'attrape par les cheveux et tire dessus pour me renverser la tête en arrière ; il écrase ses lèvres sur les miennes. C'est presque douloureux. Je gémis, livrant passage à sa langue qui en profite pour explorer ma bouche. Je n'ai jamais été embrassée comme ça. Ma langue caresse timidement la sienne et s'y joint pour une danse lente, erotique, un frotté-collé-serré de sensations. Il m'attrape par le menton. Je suis sans défense, les mains épinglées au mur, le visage maintenu ; ses hanches m'empêchent de bouger. Son érection contre mon ventre. Oh mon Dieu... Il a envie de moi. Christian Grey. Le dieu grec. Il a envie de moi, et j'ai envie de lui, ici, maintenant, dans cet ascenseur.
- Vous êtes adorable, murmure-t-il en détachant chaque mot.
L'ascenseur s'arrête, les portes s'ouvrent, et il s'écarte de moi en un clin d'œil, me laissant pantelante. Trois hommes en costume sombre nous adressent des sourires égrillards. Mon cœur bat à m'en faire éclater la poitrine. J'ai l'impression d'avoir gravi une montagne en courant. J'ai envie de me pencher en avant et de m'agripper les genoux pour reprendre mon souffle...
Je lève les yeux vers lui. Il a l'air aussi flegmatique que s'il venait de faire les mots croisés du Seattle Times. Pas juste. Je ne lui ai donc fait aucun effet ? Il me regarde du coin de l'œil et lâche un petit soupir. Ouf, quand même un peu. Ma déesse intérieure se lance dans une samba triomphale en ondulant des hanches. Les hommes d'affaires descendent au premier. Plus qu'un étage.
- Vous vous êtes brossé les dents, dit'il en me fixant.
- Et je me suis servie de votre brosse à dents. Il sourit à demi.
- Ah, Anastasia Steele, que vais-je donc faire de vous ? Les portes s'ouvrent au rez-de-chaussée. Il me prend par la main.
- Les ascenseurs, ça fait toujours de l'effet, marmonne-t-il tout en traversant le hall.
Il marche tellement vite que j'ai du mal à le suivre. D'autant que ce qui me restait de présence d'esprit s'est fracassé en mille morceaux dans l'ascenseur numéro trois de l'hôtel Heathman.


Avis :

 Que dire ? Certes c'est un roman avec énormément d'érotisme, les moments de scènes explicites sont assez crues, mais pas si vulgaire que ça. Je vais être honnête, ce n'est pas le livre du siècle pourtant j'ai vraiment apprécié cette lecture.

Tout d'abord les personnages qui ont beaucoup de charme.
Ana me plait bien, elle est naïve mais parfois elle se rebelle totalement. Sa déesse intérieure m'a fais rire du début à la fin. Au départ Ana m'a sembler cruche mais au fond elle ne l'est pas tant que ça.
Et il y a notre cher Christian Grey ; charmant, dominateur, protecteur, bizarre... Beaucoup d'adjectif pourrait le définir. Il cache bien son jeu et ses démons du passé intrigue fortement. Qu'es ce qu'il a pu vivre pour ne pas aimer être touché ? Il est très mystérieux mais néanmoins c'est un homme bon.
Pour les autres protagonistes, je dirais qu'ils sont indispensables au déroulement du récit, surtout Katherine.

Il n'y a pas forcément d'intrigue, c'est une romance érotique tout simplement. Mais tout n'est pas centré sur le côté « sexe », il y a pas mal de passage comme ça néanmoins ils restent délicats. L'auteur à réussi à donner du potentiel à cette histoire ordinaire.

L'émotion est là, à la fin en particulier. Sinon la plupart du temps c'est de l'humour. Entre Ana et Monsieur Grey, c'est passionnant. Leur relation évolue dans le bon sens, mais elle reste fragile et au dénouement de ce premier tome tout « casse » et c'est là que c'est émouvant.

C'est un premier opus qui commence vraiment bien, ça reste sympathique et captivant à lire malgré les instants d'érotisme. Ana découvre sa sensualité et Christian les sentiments qu'il peut éprouver en sa compagnie, ce qui le laisse déconcertant. J'ai aimé l'humour du roman et aussi l'écriture de l'auteur. Il a énormément de potentiel. J'ai juste passé un très bon moment avec ce récit.


Note :
8.5/10.

1 commentaire:

Laissez un commentaire