Translate

4 oct. 2016

La distance astronomique entre toi et moi.


Titre : La distance astronomique entre toi et moi.
Auteur : Jennifer E. Smith.
Genre : Romance.__
Edition : Hachette.__
Nombre de pages : 381 pages.
Prix : 15.90€.__


Résumé :

 Panne de courant généralisée à New-York.
Immobilisés dans l'ascenseur, Owen et Lucy font connaissance.
Lui, le fils du gardien, qui vient de perdre sa mère.
Elle, la solitaire, aux parents globe-trotteurs.
Ils ont juste une nuit, une nuit féerique où la ville est éteinte, à partager en haut d'un toit, à contempler les étoiles et à rêver de voyage.
Jusqu'où une seule nuit peut-elle les emmener ?


Extrait :

 - « La Fille de l'Ascenseur » ? Ça me va très bien. Mais Lucy marche pas mal aussi. Je suis au 24D.
Il hésita deux secondes.
- Je suis à la cave, finit-il par lâcher avec un petit haussement d'épaules désabusé.
- Oui, forcément, murmura-t-elle, prenant conscience – un peu tard – de sa gaffe.
Heureusement qu'il faisait noir ! Au moins, il ne la verrait pas piquer un fard.
Cet immeuble était une sorte de petit pays à lui tout seul, avec ses lois et ses coutumes : ici, quand on rencontrait quelqu'un de nouveau, on ne lui disait pas seulement son nom, on ajoutait aussitôt le numéro de son appartement. Elle avait juste oublié que le gardien était toujours logé dans un petit F2 au sous-sol – où elle n'était jamais allée, d'ailleurs.
- Au cas où tu te demanderais ce que je fais dans cet ascenseur, reprit-il au bout d'un moment, je me suis juste aperçu que le panorama était beaucoup plus beau vu d'en haut.
- Je croyais que c'était interdit d'aller sur le toit.
Il remit son portable dans sa poche et en sortit une simple clef, qu'il posa bien à plat sur sa paume.
- C'est vrai, lui répondit-il avec un large sourire. En théorie.


Avis :

 Une histoire qui m'a fait rêver, j'ai voyagé avec ce roman dans plusieurs contrées. Les descriptions des paysages sont détaillées au point que j'ai les images dans mon esprit, restant inoubliables. Les sentiments dans ce récit sont confus, il y a pleins de doutes traçant une frustration plein de mystère mais aussi d'espoir. J'ai été transporté dans ce périple où deux personnages ne savent plus ce qu'ils ressentent, où une lumière perce malgré la distance. Ce livre est plein d'étoiles, d'amour, de voyages et de cultures. C'est clairement une œuvre magnifique, je n'ai pas pu m'empêcher de tourner les pages à la recherche de cet infime espoir qui peut réunir ces deux jeunes adolescents un peu utopistes.

Lucy est une fille habitant à New-York ; elle est souvent seule dans l'appartement, ses parents étant des globe-trotteurs. Un jour alors qu'elle se retrouve dans un ascenseur, celui-ci se bloque entre deux étages : Une coupure de courant générale dans toute la ville et les alentours. Mais cette fois, elle a de la compagnie dans cette espace confiné ; celle d'Owen. Ensemble ils vont partager une fin de journée et une nuit magique. J'ai beaucoup aimé Lucy, elle est douce et attachante ; malgré tout elle a son petit caractère. Elle me ressemble en plusieurs points ; sa solitude, les livres et cette pointe de timidité et de fantasme. C'est quelqu'un de marquant qui sait ce qu'elle veut dans la vie.
Owen est un garçon de dix-sept ans. Après le décès de sa mère ; son père et lui déménage à New-York pour un travail de gardien d'immeuble. En voulant aller sur le toit de celui-ci, il prend l'ascenseur mais en pleine ascension il tombe en panne. Et il va faire la connaissance de cette jeune fille. C'est quelqu'un qui aime prendre soin des gens et en particulier de son père auquel il est dévoué cœur et âme ; il est généreux, intelligent aussi. Sa vision des choses est particulière mais très touchante, je suis tombée sous son charme. Il est très mature pour son âge, la perte d'un proche fait grandir ; et il m'a séduite par sa façon de communiquer mais aussi par sa poésie et sa loyauté.

Leur relation est assez spéciale ; ils vont ressentir une sorte d'alchimie entre eux et c'est captivant surtout qu'ils ne se connaissent absolument pas. Et pourtant en dépit d'être des inconnus l'un pour l'autre, l'attirance physique et spirituelle sera plus forte que tout et ils vont s'envoyer des cartes postales et se revoir une fois. Mais tout ne se passe pas comme prévue. Mais ce lien qui les relit ne veut pas se détacher ; ils vont penser l'un à l'autre sans le savoir. C'est un peu des sentiments silencieux et de l'indécision ; mais tout n'est jamais perdu et ils le savent parfaitement. L'espoir parfois peut-être une source de bonheur ; c'est le message que veut faire passer l'auteur et ce roman.

C'est une histoire d'amitié et d'amour plutôt originale, c'est de la Young-Adult mais celle-ci est bien différente de celles que j'ai déjà lues. Dans cette synopsis les deux héros se rencontre dès le début de l'ouvrage – Ensuite on va les découvrir séparés et surtout ils ont pris des chemins très divergent. Owen prendra le large au côté de son père à travers plusieurs Etats et Lucy partira pour Londres où un évènement va basculer sa vie entière. Leur pensés, leur existence ; tout ça est important autant que leur connexion pleine d'harmonie et de magie. En effet malgré des milliers de kilomètres qui les séparent ils sont à l'unisson ; les mêmes pensées et les mêmes actes presque en même temps.

Mais il y a également du suspense dans ce livre ; ce qui est assez rare dans ce genre d'histoire. Ce mystère m'a tenu en alerte, parfois il m'a même désappointé ; mais surtout il m'a emmené, auprès et au-delà des protagonistes. Je n'ai rien pu deviner de  comment le récit allé avancer et encore moins de la fin.

L'authenticité des émotions est vibrante. En même temps comment ne pas être touchée par deux héros séparés par le ciel rempli d'un milliard d'étoiles et la traversée de l'Atlantique ? Par un hasard et deux imprévus ? Par deux aventures loin l'une de l'autre ? Par des péripéties que tout le monde peux vivre ; un déménagement, une perte, un père qui ne trouve pas de travail, des parents vivants mais absents, un manque incontestable, des rencontres... Ce sont les sujets qui font parties du roman, beaucoup de choses basiques et pourtant elles sont réelles et c'est ça qui est touchant.

Toujours est-il que la plume de Jennifer E. Smith a une grande influence sur tous les points cités. Tout simplement parce que l'auteur décrit les tableaux de l'histoire avec énormément de chaleur et d'intensité, c'est plaisant et très poétique. Son écriture est douce, rythmé, fluide ; un peu philosophique et tellement envoûtante que j'ai été déconcerté par autant de talent.

J'en conclu que c'est une œuvre qui m'a fait toucher les étoiles. C'est une petite perle ; certes c'est un peu jeunesse et pour cette raison ce n'est pas tout à fait un coup de cœur. Néanmoins les personnages sont mûrs pour leur âges ; Lucy et Owen sont émouvants et intéressants, j'ai ressenti énormément d'affection pour eux. C'est une histoire qui est énigmatique des premières lignes aux derniers mots ; avec une originalité très rafraichissante. De la sincérité avec de belle parole qui font réfléchir. Une plume et un récit sensationnel, majestueusement tendre et désarmant où l'espoir est plus fort que la distance et les aléas de la vie.


Note :
9.5/10.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire