Translate

31 oct. 2016

Scratch.


Titre : Scratch.
Auteur : Rhonda Helms.
Genre : Romance.
Edition : Milady.
Nombre de pages : 306 pages.
Prix : 18.20€.


Résumé :

« J'avais frôlé la mort. On peut même dire que je l'avais vue en face. Toutes les ombres ne s'étaient pas dissipées. Je sentais toujours la colère me tordre le ventre. Mais ce n'était pas grave. J'avais le droit d'être en colère. »

 Hantée par un traumatisme familial, Casey peine à mener une vie normale. C'est seulement lorsqu'elle est aux platines que la jeune fille se sent bien, à l'écart de la foule. À la fac, elle se méfie de tout, ne baisse jamais sa garde. Elle garde soigneusement à distance tous ceux qui tentent de l'approcher. Il en faudra plus pour que Daniel renonce à la séduire. Parviendra-t-il à découvrir ses sombres secrets du passé ? L'amour qu'il éprouve pour elle est peut-être sa dernière chance de se réconcilier avec le monde qui l'entoure.


Extrait :

 Daniel plongea sous l'eau, et réapparut à quelques centimètres de moi, me faisant sursauter.
- Bouh ! s'écria-t-il, chassant ma mélancolie.
- Tu m'as fait peur...
- Je sais. J'ai vraiment envie de t'embrasser, avoua-t-il en reprenant son sérieux.
J'en avais envie aussi. Là, dans l'eau, sous le soleil, dans cet environnement heureux et léger. Pour qu'enfin j'arrive à vivre l'instant présent.
Il posa la main sur ma hanche, me caressant la cuisse avec le pouce. Le souffle court, je me maintenais à la surface par quelques mouvements de jambes paresseux. J'aurais voulu que ce contact dure toujours.
- Moi aussi, j'en ai envie, murmurai-je si bas que je n'étais pas sûre d'avoir réellement prononcé cet aveu.
Daniel s'agrippa au bateau et m'enlaça de l'autre bras, me collant contre lui. Sans réfléchir, je nouai mes jambes autour de sa taille et mes bras autour de son cou ruisselant.
Je le sentais, brûlant entre mes jambes, et pris soudain conscience que nous n'étions séparés que par deux fines couches de tissu. Les pupilles dilatées de désir, il pencha la tête vers moi.
Je m'approchai pour coller mes lèvres aux siennes. L'eau exerçait son va-et-vient sur nous, nous tirant et nous poussant tour à tour. Mais Daniel était ma bouée. J'étais en sécurité.
Je le serrai encore plus fort entre mes cuisses, presque à mon corps défendant. Son sexe tendait le tissu de son short de bain, et je frissonnai à ce contact. J'entrouvris la bouche pour qu'il y glisse la langue, dans une sensuelle exploration. J'enfonçai les doigts dans ses cheveux et humai l'odeur de sa peau.
Nous flottions au gré des vagues. Sa respiration saccadée accroissait encore mon désir, faisant saillir mes tétons. J'étais plongée dans un abîme de volupté...


Avis :

 Dans un premier temps je remercie Babelio et les éditions Milady pour ce partenariat et leur confiance.

 C'est une romance « adorable ». C'est seulement ça. Les déclarations sont belles et mignonnes, sans être totalement sentimentales. Par contre les émotions ne sont pas non plus en profondeur, ça manque d'étincelle et peut-être de rage et de tristesse ; surtout par rapport à ce que Casey devrait ressentir. Je n'ai pas vraiment compris sa culpabilité. Je suis un peu déçue sur l'idée de la fille DJ, elle est à peine présente dans ce rôle là ; ce qui est forcément dommage étant donné que c'est surtout ça qui a piqué ma curiosité. Toutefois en découvrant et en écoutant la playlist qui se trouve à la fin du roman, j'ai été un peu plus convaincu. En effet, les musiques citées correspondent énormément au récit et ceci est une bonne chose ; un grand avantage pour cette synopsis un peu simple.

Casey est une jeune femme ayant vécu une tragédie vraiment traumatisante. Après ça, elle évite de s'attacher et de créer des liens avec le monde qui l'entoure pour des raisons étranges. Elle ne monte aucunement ses émotions, du moins elle essaye. Elle se cache dans la musique, sa passion, sa raison de vivre. Ses grands-parents sont tout de même là pour elle et ça lui suffit amplement. Mais à travers ce livre, Casey va évoluer ; durement mais sûrement. C'est une héroïne facile à vivre, enfin elle a l'air ainsi mais elle est pleine de cicatrises, de souffrance et de colère. Ses crises de panique ne l'aide pas à être considérée comme « normale » ; elle est différente et elle ne se sent pas naturellement à sa place dans des groupes, dans des fêtes. Je l'ai bien aimé, elle est douce et attachante. Son métier est peut-être mal développé dans certain cas, mais sa passion l'est suffisamment pour combler ce vide. En tout cas malgré ses problèmes et le fait qu'elle ne souhaite pas être soutenue ; elle va découvrir l'amour et l'amitié et petit à petit elle va se rendre compte que s'est ce qu'il lui faut pour « vivre » et non « survivre ». La sécurité, celle qu'elle souhaite au départ ne fait que l'enfoncer un peu plus et surtout elle avance seulement en portant ses fardeaux, seule dans la douleur ; ce qui n'est pas suffisant – c'est presque malsain. Toutefois sa bataille pour s'ouvrir aux autres est intéressante et émouvante.

Daniel, c'est le personnage principal masculin de cette œuvre. Il est charmant et sa façon de voir les choses me plait plus que de raison. Sa philosophie et son humour est vraiment parfait pour cette histoire, il donne un effet léger à cette dernière. Je suis tombée sous sa séduction, il est tout ce qu'une femme veut. Il n'est pas sans défaut puisqu'il bouscule dans l'excès Casey, ce qui risque de ne pas être au goût de cette fille. Pourtant c'est un homme patient et très doux. Sa façon d'agir est attirante et engageante. C'est clair que Daniel a du magnétisme en lui. Il n'est pas attachant à proprement parlé, mais il est idéal sa personnalité est idéale pour cette romance.

Ces deux personnages réunis forment un beau couple, où l'attirance est pleine d'impatience et où mentalement l'alchimie est vraiment bien approfondie. Cependant, leur relation est tout de même tumultueuse ; ils vont traverser des épreuves très difficiles pour un couple, en particulier à la fin de l'ouvrage. Entre Casey qui ne se confit pas et ne souhaite pas être aidée ; et lui qui est généreux et à le cœur sur la main, c'est vite chaotique. Mais Daniel ose faire la cour à cette fille sauvage et mystérieuse ; se dépassant toujours plus pour gagner sa confiance ; il ne fuit aucunement devant ses crises d'angoisses et ses secrets inavoués. Une histoire d'amour enrichissante, étonnante mais surtout très délicate et belle. Dommage qu'elle est rapide pour certaine démarche, dont la rencontre avec la famille de Daniel pour Casey et celle de Casey pour Daniel, c'est hâtif comme comportement de mon point de vue.

Je suis surprise par l'intrigue, le drame que Casey a connu est sévère ; c'est dur à avaler et choquant. En dépit de ça, le thème est bon et relativement bien traité. Ce qui est mis en avant, ce sont les sentiments de cette jeune femme et de ses progrès vers l'extérieur de sa bulle. Ensuite c'est la romance, bien évidemment ; précipitée certes, mais troublante. Pour les lecteurs le suspense est pratiquement absent, le passé de Casey est directement révélé ; c'est terriblement regrettable particulièrement quand l'auteur pouvait le dévoiler seulement au même moment que pour Daniel. Je suis quand même stupéfaite par l'originalité, d'habitude les sujets sont déjà vus mais cette fois je rencontre enfin une « idée » nouvelle. Les sentiments et sensations restent dans l'ensemble acceptables, mais ils sont justement trop raisonnables pour ce style de synopsis. Le fait est que le roman est trop court et expéditif. Au moins c'est entraînant et sans longueur.

L'écriture est sympathique mais pas tout le temps agréable. Le langage employé est quelquefois familier, le remarquant facilement à cause d'un manque de vocabulaire soutenu ; en revanche le lexique courant est le plus utilisé dans ce livre. Donc je suis mitigé sur la plume de Rhonda Helms, notamment avec un développement restreint.

En conclusion c'est une lecture qui démarre sur des charbons ardents, avec un dénouement sensible et beau en nous laissant le droit d'imaginer une suite, bien sûr il n'est pas négligé ; c'est juste que j'ai l'impression que le récit entre Casey et Daniel n'est pas totalement terminé. C'est un final avec trois points de suspension et ça donne une nuance encore plus réelle à cette histoire. Les protagonistes sont d'une authenticité très séduisante ; Casey est elle-même et elle compte le rester, sa sensibilité et son courage l'a caractérise. Daniel est plus ordinaire mais tellement bon et plaisant que j'ai oublié sa banalité. Le scénario est attrayant, il a un excellent potentiel en tout cas. Néanmoins le mystère n'est aucunement sur la duré ; les confessions sont trop avancées. Par le reste je suis envoutée, surtout par les paroles de Casey dans les dernières pages, dans deux séquences différentes. Et puis la playlist glissée à la fin du roman, avec un descriptif pour chaque chanson est un vrai atout. Une œuvre mémorable mais pas fatale pour le cœur, les sentiments sont rares en intensité et le style d'écriture n'est pas entièrement correct. Toujours est-il que c'est une romance débordante de vivacité, remplie de délicatesse et peut-être vaguement désarmante.


Note :
8/10.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire