Translate

14 nov. 2016

Funèbres, Tome 1 : Boulot mortel.


Titre : Funèbres, Tome 1 : Boulot mortel.
Auteur : Rachel Caine.
Genre : Bit-lit.
Edition : J'ai lu.
Nombre de pages : 445 pages.
Prix : 8.90€.


Résumé :

 « Après avoir servi quatre ans dans l'armée, j'ai choisi une reconversion dans un secteur plutôt original : le service funéraire. Moi qui croyais que le contact avec les morts serait moins stressant qu'un champ de bataille, j'étais loin du compte...
Qui veut déterrer les secrets des pompes funèbres Fairview a tôt fait de se retrouver six pieds sous terre, sachez-le ! »


Extrait :

 Elle se débarrassa du sang et du désir sur sa peau, et lorsqu'elle retourna dans la petite chambre minable (merde alors, elle n'avait pas remarqué jusqu'ici à quel point c'était sordide), elle trouva McCallister en tee-shirt et caleçon blancs en train de nettoyer la boue de son pantalon. Il avait gardé ses chaussettes et ses chaussures, ce que Bryn jugea hilarant sans trop savoir pourquoi.
Il releva les yeux, fronça les sourcils, et se remit à frotter. Mister French, assis à ses pieds, le regardait avec grand intérêt, la tête penchée sur le côté, mais s'arracha à sa fascination pour venir rejoindre Bryn de sa démarche dandinante. Elle s'adossa au chambranle de la porte, les bras croisés.
- C'est peine perdue, vous savez. Votre costume est fichu.
- Je me changerai en route.
- Ou vous direz à Mme Harte que j'aime l'amour sauvage.
- Ce n'est pas drôle.


Avis :

 Une réelle surprise cette lecture, surtout avec un résumé aussi énigmatique qu'étrange. Malgré tout j'ai eu quelques difficultés à m'intégrer dans cet univers de « presque » zombie ; sauf qu'ici la science à son mot à dire. En effet, quand quelqu'un meurt, l'injection d'un produit se déroule et tout bascule ; la personne revient à la vie « normale » - Malheureusement il y a des contraintes. Ce n'est seulement un livre d'Urban-Fantasy, le récit passe par la Romance tout comme par une perspective de thriller. C'est un mélange plaisant et intéressant à suivre, en dépit des chapitres beaucoup trop long à mon goût ; je préfère quand ceux-ci sont plus courts, pour faire des pauses dans ma lecture moins espacées. En tout cas je ne me suis pas ennuyée une seule secondaire avec ce roman, tout est tellement curieux et étonnant.

Bryn est une jeune femme plutôt simple mais loin d'être ordinaire, c'est peu de le dire ! En effet, après avoir travaillée dans l'armée, elle se reconvertit en tant que Conseillère funéraire ; après tout il n'y a pas de sot métier. Sauf que tout ne tourne pas comme prévue, elle se voit entraînée dans les pires ennuient. Des fois elle se lamente sur son sort, mais seulement dans sa tête. Elle se plaint le moins possible sur sa condition. Bryn est une femme mature, courageuse et assez réfléchie, ce n'est pas une héroïne se jetant dans la gueule du loup. Pour ces raisons, je l'ai beaucoup admirée ; en particulier parce qu'elle reste elle-même coute que coute.

Joe Fideli est un ancien soldat – Dans l'histoire c'est plutôt un garde du corps ne manquant pas de talent et d'idée de stratégie. Intelligent, charmant et prêt à tout pour découvrir les secrets d'une entreprise pharmaceutique. Il se sait surveiller, écouter ; pourtant il prend quand même des risques pour sauver une femme précieuse pour le combat qu'il mène au côté d'un autre homme : son patron de la sécurité. J'ai énormément apprécié son personnage, son humour facile donne une grande légèreté à la synopsis ; par contre au début il ne paraît pas ce qu'il est réellement. De plus sa façon d'agir montre son expérience dans le domaine de la sécurité, alors c'est simple d'apercevoir ce protagoniste comme étant bon et de lui faire confiance.

Patrick McCallister est mon petit « chouchou » de cet ouvrage. Comment ne pas aimer cet homme distant, mystérieux et déterminé ? Franchement je me suis autant attachée à sa personnalité qu'à son histoire, son passé difficile. Son caractère n'est pas anodin après avoir vécu auprès d'une famille bancale ; sa mère souvent absente, un père injuste et un frère psychopathe. Il n'est pas né dans un milieu modeste, toutefois il n'hérite de rien. Il est autoritaire avec une sincère sensibilité, dans tout les cas cette dernière vient au fur et à mesure, dans certains moments, ils sont uniques et très appréciés. Pat de son surnom n'est pas un homme facile, souvent sur la réserve dans ses émotions et difficile à cerner sans connaître les aboutissants de ses antécédents dans l'existence. Je me suis sans condition prise d'affection pour ce héros.

L'intrigue est sacrément originale, je ne m'attendais pas du tout à ça en vérité. Je suis entrée dans l'histoire en ne me doutant de rien sur ce qui allait se passer, la quatrième de couverture étant très mince, voir insignifiante ; ne gâchant aucune surprise ! Après, ce n'est pas un roman de tout les jours ; la science, l'action et la romance sont traités avec une certaine fébrilité. D'ailleurs la romance est toute naturelle, délicate ; ce n'est absolument pas la base du récit, elle se joint seulement à ce dernier. Les personnages concernés ont une alchimie entêtante et authentique. Pourquoi cette synopsis ressemble vaguement à du policier ? Entre enquête, coup de feu, surveillance étroite et combat à main nue ; je suis totalement servie en action et rebondissement ! Et bien que c'est une histoire extravagante et dans un style de fantasy, l'absence superficielle d'émotion se ressent, mais dans ce genre d'œuvre ce n'est pas indispensable ; toutefois il y a des petits sentiments déposés par-ci et par-là et ils sont plutôt plus bien développés et puissant, malgré qu'il y en n'ait peu.

J'ai trouvé la plume de l'auteur plutôt agréable à lire, des détails et des dialogues parfaitement maniés. L'écriture de Rachel Caine est captivante, son monde prend aux tripes et m'a fait mariner dans un suspense presque insoutenable. La richesse de son imagination et de son vocabulaire est passionnante.

J'en conclue avec une impatience de savoir la suite de cette saga, en particulier grâce à l'univers pas forcément commun pour moi. Je ne suis pas une adepte du style « zombie » et pourtant l'histoire reste assez éloignée de ces derniers. Au fond c'est la science le sujet principal du récit, avec des péripéties énergiques. Je suis conquise par les protagonistes, que ce soit Bryn, Joe ou Patrick, ils ont tous du charme et quelque chose de vraiment prenant : une force d'esprit. La romance est peut-être mise de côté mais franchement, sans elle le livre serait trop cruel ; en plus il y a un certain jeu d'attirance sympathique entre Bryn et l'homme supposé. Un premier tome partant déjà dans une aventure pleine de folie et de complot, remarquable dans l'idée et façonnée avec excellence, la qualité de la plume de l'auteur fait aussi son effet. Cette lecture est certainement divertissante.


Note :
8/10.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire