Translate

29 nov. 2016

I heart, Tome 1 : J'adore New York.


Titre : I heart, Tome 1 : J'adore New York.
Auteur : Lindsey Kelk.
Genre : Romance.
Edition : Milady.
Nombre de pages : 424 pages.
Prix : 7.60€.


Résumé :

Après la pluie, le beau temps...

 Angela est furieuse. Furieuse et affreusement déçue. Pendant le mariage de sa meilleure amie, elle surprend son fiancé dans les bras d'une autre. Alors, avec pour seuls bagages sa robe de demoiselle d'honneur, une paire de Louboutin et son passeport, elle saute dans un avion à destination de New York. La ville où on peut repartir à zéro et vivre le rêve américain.
Sur place, elle se lie d'amitié avec Jenny, s'offre le relooking du siècle, décroche un job inespéré. Sa nouvelle vie n'a pas fini de la surprendre : la voilà bientôt courtisée par un séduisant banquier et une rock star au grand coeur... Elle n'a que l'embarras du choix.


Extrait :

 Mes griffonnages atteignaient une page de long lorsque je vis mon chocolat chaud placé devant moi. Je remerciai d'un signe de tête, trop absorbée par ma diatribe sur la complexité des règles de la drague, avant de me rendre compte que la personne qui m'avait apporté ma tasse s'était assise en face de moi. Je levai lentement les yeux et vis le mec mignon du coin du restaurant qui me souriait, le menton posé dans le creux de sa main, les coudes fermement plantés sur la table.
- Salut, dit-il.
Je mis mon iPod sur pause et le dévisageai.
- Tu n'as jamais eu envie de pouvoir t'approcher de quelqu'un et de lui dire : « Dites, je peux jeter un coup d'oeil à votre iPod ? », me demanda-t-il en tendant la main pour prendre le mien sur la table. (Mes écouteurs me sautèrent des oreilles, tombant sur mon carnet.) Comme ça, tu saurais aussitôt si c'est une bonne idée de l'inviter à sortir. Par exemple, si cette personne était en train d'écouter... des lesbiennes hurlant leur angoisse existentielle.
Il releva les yeux pour me regarder. Sa peau pâle et son regard sombre lui donnaient un certain charme d'oiseau de nuit.
- Cela ferait fuir la plupart des hommes continua-t-il. Mais d'autres retourneraient à la liste des artistes pour y chercher des signes plus encourageants, comme... hmm... Justin Timberlake ?
- C'est pas si mal, tentai-je faiblement de me justifier, sans y croire moi-même.
- Ah ! les dames aiment Justin, fit-il en continuant de faire défiler les noms. Et, au moins, ça compense le truc lesbien.
- Je ne suis pas lesbienne !
Trop rapide à me défendre.
Il releva de nouveau les yeux et éclata de rire.
- Super, dit-il en rapprochant un peu plus sa chaise de la table. Oh, de mieux en mieux. Bon Jovi ?
- C'est Livin' on a Prayer, c'est un classique, protestai-je en laissant tomber ma tête entre mes mains. Pourquoi est-ce que tu ne regardes pas les trucs cool ? J'aime aussi des trucs cool...
- Par exemple ? demanda-t-il en reportant son attention sur mon iPod. Et ne dis pas « les musiques en tous genres ». Je déteste quand les gens disent ça. Ça veut seulement dire qu'ils n'en aiment passionnément aucun. Ah ! tu as le dernier album des Stills : j'ai entendu dire qu'ils sont bons.
- Je les ai vus en live ! dis-je précipitamment. À Londres. Ils étaient plutôt bons. Mais je préfère leur premier album.
- Ça fait toujours du bien d'entendre une opinion sincère. Alex Reid, dit-il en me tendant la main.
Je la pris et me mordis la lèvre.
- Tu fais partie des Stills, n'est-ce pas ?
- Oui.
- Et tu viens de voir Justin Timberlake sur mon iPod.
- Et Bon Jovi.


Avis :

 J'ai beaucoup aimé découvrir la ville de New-York à travers le regard d'Angela. Ce roman est très plaisant, autant pour la romance que pour l'amitié et l'ambition. C'est un mélange qui forme un livre contemporain, il est complet ; même la fin à laquelle je ne me suis pas attendu est formidable.

Angela est une femme de vingt-six ans qui se fait trahir par son fiancé. Elle décide de partir pour une destination avec seulement quelques bagages. Ce que j'ai aimé c'est son côté imprévisible. Ce personnage va entreprendre des recherches sur elle-même, se découvrir, se plaire. Elle est plutôt naturelle et pleine de vie, de détermination ; je me suis fondamentalement attaché à cette fille. En plus de ça elle ne se morfond pas tellement sur ce qu'elle a vécu, ce qui est agréable, ça montre sa force et son courage même si c'est lâche de fuir à des milliers de kilomètres de son « mari » et de cette misérable découverte.
Elle se fera une grande amie : Jenny ; qui pour sa part m'a vraiment charmé. C'est quelqu'un de rafraichissant, sûrement parce qu'elle est très chaleureuse. Elle est assez énergique et drôle et elle sait à peu près ce qu'elle veut dans la vie, même si elle est en « pause » sur celle-ci pour cause : une rupture. Elle m'a plu du début à la fin, même dans ces moments « malheureux » où elle peut être très cruelle dans ce qu'elle dit à  ses amis.

Pour les protagonistes masculins il n'en manque pas ; avec Tyler et Alex. Un est un banquier, l'autre est une rock star.
J'ai eu directement un petit coup de cœur pour Alex qui est très séduisant, gentil, doux, passionné, c'est quelqu'un de bien. Il a cette lumière en lui qui m'a assez surprise dès le départ ensuite il est compréhensif, « normal » malgré sa célébrité.
Tyler j'ai eu quelques difficultés à l'apprécier, il est trop « parfait » à mon goût, il est riche et il met ceci en avant et c'est le genre de personnage qui me sort par les yeux : charmeur et il le sait, un peu narcissique.

C'est un récit original, certes il est en longueur mais il y a un bel esprit dedans. C'est de la chick-lit mais aussi de la romance ; d'ailleurs même si Angela est avec deux hommes, ce n'est pas un triangle amoureux, au contraire. Ça parle surtout de morale, de comment nous les filles nous pouvons ressentir les choses. C'est une œuvre enrichissante. Et en plus il y a une certaines part de mystère, ce qui est assez rare dans ce genre de lecture ; une raison de plus qui m'a fait apprécier ce roman. Pour les émotions par contre c'est un peu fade, c'est plat mais à un passage j'ai ressenti les sentiments d'Angela et ils m'ont arraché le cœur.

Lindsey Kelk a une écriture sympathique, c'est fluide malgré qu'il y est parfois des temps mort dans l'histoire. Sa plume est simple, naturelle. Ça peux plaire à tout le monde je pense, c'est très proche de la chick-lit il me semble, ce qui rends cette lecture agréable puisque la romance ne fait pas toute la synopsis, c'est limite un rajout.

En conclusion c'est un ouvrage de guide sur la vie : La plupart ne savent pas vraiment ce qu'ils veulent dans l'existence et c'est ce message en particulier qui est mis en avant. Une amitié magnifique entre Angela et Jenny, deux histoires d'amours entre parenthèse dont une qui me paraissait trop « parfaite » et l'autre pas suffisamment explorée. De la surprise, une pointe d'originalité, une goûte d'émotion et un grand apprentissage sur comment « vivre » et se « trouver soi-même » derrière les remparts de ceux qui nous entoure quotidiennement. Une histoire intéressante avec un dénouement génial.


Note :
8.5/10.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire