Translate

24 déc. 2016

After, Saison 2 : After we collided.


Titre : After, Saison 2 : After we collided.
Auteur : Anna Todd.
Genre : Romance.
Edition : Hugo&Cie.
Nombre de pages : 707 pages.
Prix : 17€.


Résumé :

 Après un début tumultueux, la relation de Tessa et Hardin semblait s'arranger. Jusqu'au moment où Tessa découvre les secrets du passé d'Hardin, qui la bouleversent. Elle savait qu'il pouvait être cruel, mais à ce point...
Hardin sera toujours... Hardin, même s'il semble amoureux.

Mais est-il vraiment l'homme dont Tessa est tombée éperdument amoureuse, ou est-il un étranger et un menteur depuis le début ?

Ce n'est pas si facile. Le souvenir de ses mains sur elle... de sa peau qui l'électrise... de leurs nuits passionnées, trouble son jugement.
Tessa n'est pas sûre de supporter une autre promesse non tenue, mais elle a besoin de lui pour avancer.
Hardin sait qu'il a fait une erreur, peut-être la plus grande de sa vie, et qu'il peut perdre Tessa. Il sait aussi que ses amis peuvent se révéler des traîtres et mettre leur histoire en danger. Il veut se battre pour elle, mais pourra-t-il changer par amour ?


Extrait :

 Landon et moi traversons la foule en bataillant un peu.
- Non mais bordel, pourquoi il y a déjà autant de gens ?
Il m'adresse un petit regard de mec habitué.
- Parce qu'à cause de toi, nous sommes en retard.
- Le match ne commence que dans un quart d'heure.
- D'habitude, j'arrive une heure à l'avance.
- Évidemment. Même quand je ne suis pas avec Tessa, elle est là, elle te déteint dessus !


Avis :

 J'avais beaucoup aimé le premier tome, malgré quelque petit défaut tel que la longueur et les allers-retours entre Tessa et Hardin qui étaient lassant. Sauf que la fin m'a totalement laissé perplexe, je ne m'y attendais pas donc je me suis presque jeter sur ce deuxième opus, donc je vais vous faire part de mon avis qui est sûrement très positif.

707 pages. Et cette fois c'est nécessaire ; tout d'abord les sentiments d'Hardin sont plus approfondis, ensuite les moments qu'ils passent ensembles sont très importants. En fait avec ce second tome c'est compliqué de décrire l'histoire en évitant de spolié complètement le récit. Il y a deux choses intéressantes en tout cas ; le passé de ce Bad-boy, j'en sais de plus en plus sur lui et malgré le dégoût que j'ai pu ressentir en sachant ce qu'il a fait, il est tellement détruit que j'ai presque oublié sa cruauté. Ensuite il y a Zed, le fauteur de trouble entre Tessa et Hardin, il fait en sorte de mettre le couple en péril pour pouvoir avoir une chance avec Tessa. Et après il y a d'autre chose ; la mère d'Hardin apparaît et à la fin « surprise » un nouveau personnage ; mais qui est-il vraiment ?

Tessa est plus forte dans cette suite, je l'ai découvert sous un nouveau jour ; certes elle pardonne toujours tout mais elle raconte ce qu'elle a vraiment sur le cœur et c'est mieux, surtout pour Hardin. Elle est dépendante de lui mais moins, surtout à un certain passage du roman. Par contre elle est naïve de croire Zed, elle est définitivement trop gentille aussi. Trop sainte peut-être ?
Je pense qu'il y a énormément de chose à dire sur Hardin, dans ce récit je l'ai aperçut vulnérable, sensible et ça m'a fortement atteinte, un peu plus et j'en pleurais. Bon sinon, il est presque le même que dans le précédent tome : Il ne s'assume pas au point de ne pas comprendre le fait que Tessa l'aime, il est jaloux au point du non-retour je pense et pour finir il est d'une rage sans faille envers lui-même et il ne parvient pas as pardonné à son père. Il est parfois excessif dans ses mots ou ses gestes pourtant il essaye de faire des efforts et c'est peut-être ça qui m'a ému ; le fait qu'il souhaite devenir quelqu'un de meilleur sans pour autant se transformer en une autre personne.
Leur relation est toujours compliqué mais elle avance, pas forcément parfaitement mais Hardin ose s'ouvrir à Tessa d'une manière étonnante. Dans ce livre-ci Tessa est la plus fautive, elle embrasse 3 garçons en dehors d'Hardin, ce qui n'est pas rien et les réactions de celui-ci sont tout à fait compréhensibles. J'ai remarqué que c'est leur absence de dialogue, de confiance qui fait des dégâts mais aussi la jalousie maladive d'Hardin et par contre Tessa s'emporte trop vite, elle ne laisse pas le temps à Hardin de s'expliquer. C'est un cercle vicieux, infernal sauf que c'est très addictif à la lecture.

Les autres protagonistes sont essentiels au déroulement de l'histoire, en particulier : Landon, Trish et Zed.
Landon c'est un charmeur au fond, il est tellement gentil et loyal, il y a quelque chose chez lui qui plait énormément ; une lumière de bonté à coup sûr. Il pourrait être mon meilleur ami à moi aussi, c'est un garçon extraordinaire qui peut être parfois surprenant d'ailleurs.
Trish, c'est la maman de notre cher Bad-boy et leur complicité est difficile à cerner au début, néanmoins quelque chose de fort relis ces deux âmes. C'est une femme merveilleuse, elle est toujours enthousiaste et ce qui m'a plu c'est la foi qu'elle porte en son fils.
Et en dernier je cite le personnage qui m'agace de plus en plus ; Zed. Mais qu'es ce qu'il a ? Si seulement il pouvait s'occuper de ses affaires, ça irait bien mieux entre Tessa et Hardin, il n'y aurait pas autant de problème sans lui je pense. Donc en vérité sans Zed, le roman n'a presque plus d'intérêt « addictif ». C'est quelqu'un de très important au récit, j'en suis persuadée.

La synopsis – Ou plutôt la romance -  c'est basique sauf que la passion, les « je t'aime, moi non plus. » font qu'en soit il y a une certaine originalité qui rends le livre captivant. Le reste, les petits détails sont d'une certaine façon les rebondissements qui peuvent porter à conséquences, donnant du rythme et de bels instants.

Les sentiments qui sont deux fois plus puissants et profonds que dans le premier opus. C'est tout juste si je n'ai pas versé des larmes. Hardin est tellement émouvant, Tessa l'est moins mais la confiance aveugle qu'elle a en lui est tout aussi bouleversante. Chaque peur, douleur de ce roman ce sont répercutées sur moi tels des boomerangs. Franchement même la fin j'en suis tout simplement bouche-bée.

La plume d'Anna Todd, que dire ? C'est mieux déjà, le langage vulgaire est moins présent, ensuite elle met quelques scènes érotiques mais elle reste soft. Fluide, agréable et prenant, son écriture malgré le côté répétitif du roman est très intéressante, elle m'emporte toujours avec les personnages et leurs émotions, ce qui n'est pas facile.

Alors, oui, cette suite est meilleure que le premier roman qui était plus dans l'introduction je suppose. Là, je suis vraiment rentrée dans l'histoire d'amour entre Tessa et Hardin, j'ai survolé leurs péripéties avec plaisir. C'est un livre addictif plus qu'autre chose, autant il peut être touchant, autant il peut être agaçant ; tout dépend du lecteur. Sur ce, le suspense et l'authenticité du récit mette vraiment du piment et du charme à cette romance passionnelle et terrifiante pour nos deux protagonistes et leur entourage. C'est fort, dur, violent de temps en temps mais ce n'est que dans le bon sens ; certes 707 pages c'est long mais je ne les ai pas vues défilés. Ce n'est pas un presque ou un coup de cœur, c'est juste un excellent second tome qui mérite le détour.


Note :
9/10.

1 commentaire:

  1. J'aime beaucoup cette saga sauf le dernier tome que je n'ai vraiment pas apprécié par rapport aux autres tomes :/ Ravie que ce second tome t'es plus :D

    RépondreSupprimer

Laissez un commentaire