Translate

23 déc. 2016

Seuls contre tous.


Titre : Seuls contre tous.
Auteur : Lucy Connors.
Genre : Romance.
Edition : La Martinière.
Nombre de pages : 394 pages.
Prix : 14.90€.


Résumé :

 Entre Mickey et Victoria, de retour à Whitfield County après des années d'absence, c'est le coup de foudre. Mais Mickey est un Rhodale, et Victoria une Whitfield. Et les deux familles se détestent. Décidés à s'aimer malgré tout, Victoria et Mickey pourraient bien réveiller de vieilles rancunes, que l'on croyait oubliées depuis des décennies, et raviver la haine entre les deux clans. Leur amour sera-t-il assez fort pour y résister ?


Extrait :

 Les sirènes d'un essaim de voitures de pompiers l'empêchèrent de me répondre. Après le virage qui contournait la colline, il ralentit, puis se gara sur le bas-côté. De là, on avait une vue dégagée sur les environs, sur le rougeoiement d'un feu gigantesque dans le lointain et sur un nuage de fumée noire qui se détachait dans la lumière du crépuscule.
- Bon sang, qu'est-ce que c'est ? fit Pete en allumant ses clignotants d'urgence avant de prendre son téléphone. Qu'est-ce qui peut brûler comme ça ? Il n'y a que des arbres sur cette colline, mais on ne dirait pas que ce sont des arbres qui brûlent.
Quatre voitures de pompiers passèrent en trombe devant nous. Je profitai de ce que Pete bombardait de questions son interlocuteur au téléphone pour descendre de voiture. J'avais besoin de dégourdir mes jambes restées à l'étroit plusieurs heures dans l'avion, puis dans la vieille camionnette.
La puanteur me frappa en premier. Même à cette distance, la fumée me brûlait les yeux et les narines à chaque respiration. Elle avait une âcreté et une odeur différentes de celles des feux de forêt que je connaissais bien, avec des relents métalliques et presque acides qui me rappelaient davantage mes cours de chimie qu'un incendie.
Le rugissement de motos, d'abord assourdi par le flanc de la colline, monta à la sortie du virage. Je reculai par réflexe alors que j'étais loin de la chaussée. Le motard de tête, dont le long corps mince était penché comme s'il éperonnait sa moto, tourna vers moi son visage casqué, et je sentis un frisson - d'angoisse ou d'excitation ? - courir le long de mon dos.
Les motards me dépassèrent et la fugitive sensation de danger éprouvée à leur approche disparut avec eux, me laissant vide et désemparée. Je secouai la tête, agacée par ces divagations qui ne me ressemblaient guère.


Avis :

 Cette histoire d'amour entre Victoria et Mickey, ainsi que l'intrigue ont du potentielles ; mais celles-ci sont dans l'excès. En effet les problèmes personnels et relationnels des personnages, paraissent exagérés. C'est une lecture assez spéciale, malgré que ce soit de la Young-Adult.

Victoria est une jeune fille qui revient à Whitfield County, retrouvant sa famille et leurs soucis et entrant dans un nouveau lycée. C'est une fille qui a un peu tout sur les épaules, elle est très courageuse et forte ; elle a un petit caractère qui ressort de temps en temps. Après je ne sais pas trop ce que je pense de ce protagoniste, elle est assez sûr d'elle et elle sait ce qu'elle veut, elle est généreuse et très à l'écoute ; au fond c'est quelqu'un de bien et de sincère.
Pour Mickey c'est complètement différent, déjà c'est un personnage qui vit dans une famille complètement perturbée, donc lui aussi est abîmé. Sauf que c'est un garçon qui veut faire quelque chose de sa vie, il ne souhaite pas finir comme son père et ses demi-frères, ce qui est compréhensible. Néanmoins ces derniers l'entraînant dans des complots mauvais et il ne sait plus que faire, surtout pour protéger sa demi-sœur et ses filles ainsi que Victoria. C'est un jeune homme bon, malgré ses difficultés à gérer la violence pour défendre les gens qu'il aime.

Les autres protagonistes sont hyper agaçants, je ne les ai pas du tout appréciés ; sauf peut-être la grand-mère et le frère de Victoria ainsi que la mère et la sœur de Mickey. Et éventuellement Melinda, la sœur de Victoria. Les parents, en soit les adultes ; dans les deux familles, ils sont invivables. Malsain, mauvais ; tout les adjectifs négatifs peuvent passer à leur sujet !

Alors la relation entre Mickey et Victoria est plutôt vue et revue, ce n'est pas très original. En plus leur coup de foudre est vraiment précipité. Mais ils se complètent bien en dépit de leur différence sociale. C'est justement ça qui m'a plu dans ce roman.

Il y a un fin suspense auquel je ne m'attendais pas avec cet œuvre, puisque ce n'est pas seulement une romance. C'est aussi et avant tout, une grande intrigue sur ses deux familles qui se haïssent depuis des années. Sûrement que j'aurais mieux estimé cette lecture si l'histoire d'amour avait été plus développé par rapport au mystère.

Et justement ; l'émotion n'est pas vraiment présente. Je n'ai rien ressenti avec ce récit, tout est tellement extravagant que s'est pratiquement impossible de se projeter dans la synopsis. Le seul sentiment qui est à peu près bien décrit ; c'est la peur, à part ça tout est plat ; sauf probablement la sincérité de Victoria.

Lucy Connors a une écriture ordinaire, le vocabulaire est très commun ; voir même sans aucune forme de poésie ou de fluidité. Ça reste léger comme lecture ; la plume est ni profonde, ni touchante. Néanmoins elle est intense en description et en suspense.

Dans l'ensemble ce n'est pas un roman qui m'a ému. Pendant toute la durée du récit j'étais confuse, un peu déconcerté par la manière d'écrire de l'auteur et par cette histoire complètement farfelu. En tout cas je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages, j'ai bien aimé Vic et Mickey, mais c'est tout. Je suis un peu déçu, surtout qu'en vérité s'il n'y avait pas autant d'abus dans les tourments des héros, le livre aurait été pas mal du tout.


Note :
6/10.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire