Translate

10 mai 2017

Le livre de Saskia, Tome 3 : Enkidare.


Titre : Le livre de Saskia, Tome 3 : Enkidare.
Auteur : Marie Pavlenko.
Genre : Fantasy.
Edition : Scrineo Jeunesse.
Nombre de pages : 475 pages.
Prix : 16.90€.


Résumé :

 Après l'attaque du Nid, c'est la débâcle. Obligée de se réfugier à Arion, Saskia héberge les survivants. Mais Tod est gravement blessé, et de nouvelles attaques fragilisent le petit groupe. Saskia ne peut plus reculer : il lui faut trouver le Surclan, et éclaircir le mystère du Cercle des cent.

Elle part donc à la recherche de ses ennemis, sans rien soupçonner, ni de leur puissance, ni de leurs effrayants secrets...


Extrait :

 - Il n'y a pas de honte, avait-il sourit à son tour, m'effleurant l'oreille gauche de ses lèvres. Ah, plus de cachotteries : mon kartan-compagnon est celui de ma mère.
Je souris touchée par sa confiance. Un peu tardive, certes, mais enfin...
- Tu as raison, ressassai-je, j'aurais dû le lui demander, j'étais sous le choc, j'ai zappé.
- Ce qu'il ne faudra surtout pas que l'on zappe dorénavant, c'est de nous débarrasser de ces précieux kartans quand... quand je me mets à t'embrasser ici, avait-il en s'exécutant, et là, et puis là, là, et là.


Avis :

 Enkidar dont Faucheur et Gardien font face à un combat dès plus terrible contre le Cercle des Cent. Beaucoup de révélations dans ce troisième tome, en particulier sur la double nature de Saskia et sur la prophétie. Ce que j'ai apprécié c'est le fait qu'on reste dans le monde réel, tel qu'il est aujourd'hui avec des humains, des villes ; un roman d'Urban-Fantasy dans sa totalité. Pourtant se côté « moderne » est mise un peu à part, la fantasy reste primordiale dans cette trilogie.

Saskia, est la clé qui révèlera tous les secrets qui ont été cachés jusqu'à maintenant. Au début je l'ai retrouvé meurtrie, fatiguée mais prête à combattre. Pour dix-huit ans, c'est une jeune fille très mature, comme tous les personnages d'ailleurs. C'est une guerrière mais elle a aussi ses failles dont Tod, néanmoins dans cette suite ils sont plus unis que jamais.
Tod, il est plus fort que tout dans ce roman, il devient un homme au fil des pages et c'est vraiment plaisant. Il a du charme, du courage et de l'amour à revendre. Je l'apprécie plus dans ce livre que dans le précédent où il était comme « absent » et où maintenant j'en comprends la raison.

Il y a énormément de protagonistes dans cette trilogie, et dans ce tome il y a n'a encore plus mais ce qui est bien c'est qu'on s'attache facilement à eux. Que ce soit pour Niels, Jenna, Mara, Victor, Arbelle, Fréa ou encore Gwen, Volund, Abbas et  Yselda ; tous ont une grande utilité dans cette histoire et c'est ça qui est marquant avec cette synopsis, le fait que beaucoup d'héros sont réunis et qu'ils ont tous leurs importances.

Justement le récit est bien construit malgré les complexités certaines qu'il comporte. En effet, ça part un peu dans tout les sens au milieu de roman, ce qui est peut-être dommage. Mais sinon, sans ce détail c'est vraiment extraordinaire ; chaque rebondissements ou chaque mystères dévoilés m'a totalement captivés et surprise, je ne m'attendais sûrement pas à une fin comme celle-ci.

La plume de Marie Pavlenko est intéressante, les mots qu'elle utilise sont parfois compliqué, néanmoins ça peut se lire à partir de 14 ans. D'ailleurs son écriture est prenante du début à la fin, magique et surtout pleine de suspense et c'est ça que j'aime avec Marie Pavlenko ; elle rajoute aussi de la légèreté à la synopsis avec les romances qu'elle créé dedans.

Un dernier tome qui conclut très bien ce roman d'Urban Fantasy. Je me suis complètement attachée aux protagonistes et cette fin n'est pas non plus un Happy End parfait, donc ça brise un peu le cœur en sachant qu'on les quitte tous. Franchement c'est un troisième tome réussi et qui m'a conquise, j'ai été transporté et étonné.


Note :
9/10.

1 commentaire:

Laissez un commentaire