Translate

6 juin 2017

Fifty Shades, Tome 3 : Cinquante nuances plus claires.


Titre : Fifty Shades, Tome 3 : Cinquante nuances plus claires.
Auteur : E.L. James.
Genre : Romance.
Edition : JC Lattès.
Nombre de pages : 594 pages.
Prix : 17€.


Résumé :

 À présent réunis, Ana et Christian ont tout pour être heureux : l'amour, la fortune, et un avenir plein de promesses. Ana apprend à vivre dans le monde fastueux de son M. Cinquante Nuances sans perdre son intégrité ni son indépendance tandis que Grey s'efforce de se défaire de son obsession du contrôle et d'oublier son terrible passé.
Mais bientôt, alors que tout semblait leur sourire, le destin les rattrape et leurs pires cauchemars deviennent réalité...
Un happy end est-il possible pour Grey et Ana ?


Extrait :

 - Tu me laisserais conduire ? dis-je.
Je m'étonne d'avoir prononcé cette question à haute voix.
- Évidemment, répond Christian en souriant. Ce qui est à moi est à toi. Mais si tu lui fais la moindre égratignure, je t'emmène faire un tour dans la salle de jeux.
Il arbore un sourire malicieux. Merde ! Je le dévisage, bouche bée.
- Tu plaisantes, j'espère ? Tu me punirais parce que j'ai esquinté ta voiture ? Tu aimes ta voiture plus que moi ?
- Presque autant, dit-il en me pressant le genou. Mais elle ne me tient pas chaud la nuit.
- Tu pourrais dormir dedans, dis-je d'une voix cassante.
Christian éclate de rire.
- On n'est pas rentrés depuis vingt-quatre heures et tu me mets déjà à la niche ?


Avis :

 L'achèvement de la trilogie Fifty Shades ; le dernier livre qui clôture cette romance érotique et je ne suis aucunement surprise, j'ai eu droit à l'Happy End complet, mais je ne suis pas forcément déçue non plus. En effet, il y a du ressenti dans ce dernier tome alors que dans le premier c'était assez plat dans les émotions.

Ana est de plus en plus forte et indépendante ; malgré tout elle reste cette fille qui pardonne tout. Dans ce tome je l'ai vraiment trouvé plus sûr d'elle-même et c'est plaisant, son caractère s'affirme et donc sa personnalité et en particulier son intelligence aussi. Elle est courageuse, peut-être stupide parfois mais je comprends ses choix et c'est plutôt une bonne chose de se sentir proche de son personnage.
Christian ; il n'a pas changé radicalement. Il est toujours dominateur et surprotecteur, ce n'est pas une nouveauté. Mais quand même dans le deuxième livre il était beaucoup plus sensible et à la limite de la soumission, ce qui est m'avait énormément étonné et surtout ça m'avait émue aux larmes. Dans cette suite il est un peu pareil mais il a repris son contrôle sur lui-même jusqu'au moment où tout bouscule et où il devient cruel. Au fond c'est un homme bon avec un passé dur et mystérieux ; c'est ça qui rends le roman un minimum bouleversant et intéressant.

Grace et Carrick m'ont vraiment touché dans cet opus, ils sont tellement gentil et généreux avec Ana, ils ont un comportement parental avec elle et c'est adorable, ça rajoute du charme.
Elliot, certes il est agaçant de temps en temps ; mais quel protagoniste ! Il est drôle et attachant, il donne de la fraîcheur dans cette œuvre.

La synopsis en elle-même est d'une excellente continuité, je n'imaginais pas vraiment autre chose pour ce final. Autant il n'y a pas vraiment de suspense, toutefois c'est passionnant à lire ; tout simplement parce que la relation entre Ana et Christian évolue, doucement mais sûrement, il n'y a pas de longueur, il y a toujours un petit rebondissement ou de grande révélation.

Pour conclure ; ce troisième tome est d'un dénouement plutôt banale mais tout de même c'est très sentimentale et le côté BDSM ressort beaucoup plus que dans les précédents romans. La plume d'E.L. James est captivante, malgré le vocabulaire crue qui est utilisé ça reste très soft. Ana et Christian resteront je pense longtemps dans mon esprit, en dépit que cette trilogie ne soit pas l'histoire du siècle.


Note :
9/10.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire