Translate

26 juin 2017

Le dernier jardin, Tome 3 : Rupture.


Titre : Le dernier jardin, Tome 3 : Rupture.
Auteur : Lauren DeStefano.
Genre : Science-Fiction.
Edition : Castelmore.
Nombre de pages : 351 pages.
Prix : 16.90€.


Résumé :

Le vingtième anniversaire de Rhine approche... l'âge de sa mort annoncée.

 Après avoir enduré les pires tortures de la part de son geôlier, la jeune fille trouve un allié inattendu en la personne de son oncle. Elle se réfugie chez lui, avec la complicité de Cecily, sa soeur-épouse, et de Linden, son mari.
Mais, alors que Rhine n'aspire qu'à trouver la paix, elle découvre un secret de famille, qui bouscule le peu de certitudes qui lui restait. Et les implications de cette découverte remettent en cause l'avenir même de l'humanité...


Extrait :

 Il ne dit qu'un mot à son fils, en lui désignant le paysage d'un signe de tête.
- Regarde.
C'est un mot incroyable. Un cadeau.
Bowen regarde, et tout ce qu'il voit pour le moment est magnifique.


Avis :

 J'attendais cette fin de trilogie avec une certaine impatience ; la curiosité de savoir comment aller finir cette histoire mais aussi parce que je me suis plutôt attachée aux personnages.

Rhine est une jeune fille très forte, malgré ce qu'elle a vécu elle continue d'avancer coute que coute pour retrouver son frère jumeau. Sa personnalité est plutôt intéressante, dès le début de cette trilogie quelque chose chez elle fais qu'elle intrigue. Son besoin de protéger ses sœurs épouses, dans ce tome elle est très proche de Cecily, elle est vraiment comme une sœur pour elle, mais ce qui est passionnant dans son personnage c'est surtout son espérance de découvrir le monde, d'être guéris.
Cecily est une fille courageuse, forte au delà du raisonnable d'ailleurs, très peu de personne aurait gardé le moral après ce qui s'est passée pour elle, donc j'ai trouvé son comportement un peu irréaliste. Néanmoins elle est essentielle au déroulement du récit.
Linden, est certes présent dans ce troisième opus, mais je l'ai trouvé fade, sans aucun intérêt. Je ne sais pas quoi penser de lui en fait. Il est trop plat dans ce dernier livre ; pourtant il reste très important dans l'histoire.
Tout compte fais les protagonistes indispensables dans ce roman c'est surtout Reed et Rowan. Reed est le frère Vaughn et il est totalement différent de celui-ci, il est dans son cocon mais très saint d'esprit. Rowan est par contre très ennuyant, il est peut-être trop naïf, toutefois il reste intéressant.

La synopsis, je suis un peu déçu de ce côté-là. J'avoue que j'aurais aimé en savoir plus sur le remède recherché. En plus de ça c'est plutôt plat, il n'y a pas vraiment de rebondissements sauf à la fin. Dans ce dernier tome, c'est surtout l'émotion qui est là, aussi puissante qu'elle puisse être, je trouve qu'elle prend énormément de place pour ce genre de roman.

La plume de Lauren DeStefano est l'une des choses positives à cette saga. Son écriture hypnotise, personnellement chaque mot qu'elle utilise est d'une beauté à couper le souffle, c'est poétique et elle assemble tout avec brio. Elle décrit les paysages ou les protagonistes, ainsi que les sentiments avec tant de clarté que j'ai vraiment eu l'impression d'être dans cette histoire.

En conclusion c'est un excellent dénouement ; même si je le trouve un peu brutal, pas assez développé sur certains points. Rhine est inoubliable, les autres aussi mais ils leurs manquaient à tous quelque chose pour atteindre ce coup de cœur dans les protagonistes. L'originalité, l'écriture et le suspense est capitale dans ce roman ou même dans la trilogie puisque les précédents tomes sont tout aussi bien. Mais dans ce dernier, l'action n'est pas là, l'émotion au contraire est présente et c'est peut-être mieux ainsi. En tout cas c'est un récit très bien construit.


Note :
9/10.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire