Translate

19 juil. 2017

Charley Davidson, Tome 6 : Au bord de la sixième tombe.


Titre : Charley Davidson, Tome 6 : Au bord de la sixième tombe.
Auteur : Darynda Jones.
Genre : Bit-lit.
Edition : Milady.
Nombre de pages : 429 pages.
Prix : 8.20€.


Résumé :

Vous savez, ces mauvaises choses qui arrivent aux gens bien ? C'est moi.

 La plupart des filles y réfléchiraient à deux fois avant de se fiancer à Reyes Farrow... Je ne suis pas comme la plupart des filles. Il est le fils unique du diable et moi une faucheuse en formation accro au café. Ce qui devrait nous rendre incompatibles. Et même ennemis. Mais il est aussi ténébreux, sensuel, sexy à se damner et tout ce dont j'ai jamais rêvé. Et je suis aussi détective privée. Alors quand un fichier du FBI concernant l'enfance de Reyes me tombe entre les mains... je sais que je ne devrais pas l'ouvrir. Sauf que je ne peux pas m'en empêcher. Et ça, c'est une très mauvaise idée !


Extrait :

 J'attrapai ma brosse à dents et y déposai une ligne de dentifrice. Mais je tremblais, et le tube s'accrocha sur les poils. Lorsqu'ils se redressèrent, ils me projetèrent du dentifrice en plein œil. Du dentifrice à la menthe avec du fluor, un blanchisseur de dents et d'autres conneries.
Je hurlai et me recouvris l'œil des deux mains, trébuchai en arrière et fis tomber ma figurine de la Petite sirène de l'étagère.
- Mon œil! criai-je en essayant de surmonter la douleur. Mon œil gauche! Ça brûle! 
Avant que j'aie le temps de me reprendre, la porte de ma salle de bains s'ouvrit à la volée et Reyes apparut dans l'encadrement. Il était essoufflé, et l'inquiétude s'échappait de lui en vagues brûlantes.
- Sainte Marie mère de Dieu! s'exclama Cookie en portant des mains gantées de plastique jaune à sa bouche.
Ce fut à cet instant précis que je remarquai que Reyes était aussi nu que le type tout nu qui squattait ma jeep. Et il était mouillé. Très,très mouillé.
Reyes se tourna vers une Cookie bouche bée.
- Oups, dis-je en me rendant compte de ce que j'avais provoqué.
Je l'avais pratiquement invoqué avec mes cris d'agonie. Il se tenait immobile, beau comme un dieu descendu sur Terre, n'essayant même pas de couvrir son service trois pièces, et dit:
- J'était sous la douche.
- Comment va George? demandai-je, mais, avant qu'il ne puisse répondre, nous nous tournâmes tous en même temps vers la princesse de contes de fées qui se tenait derrière sa mère.
Amber avait la bouche grande ouverte et les yeux comme des soucoupes. D'immenses et très heureuses soucoupes. Cookie plongea dans sa direction pour tenter de couvrir lesdits yeux de ses gants jaunes, mais Amber était rapide. Elle fit un pas sur le coté et déjoua facilement les plans de sa mère, ce qui lui permit de voir le fils de Satan de plein front pendant vingt bonnes secondes.
C'était dangereux pour tellement de raisons différentes. Je passai à l'action à la seconde où je fus capable de détourner les yeux de son physique parfait: de larges épaules, des fesses en acier, et cette si populaire chute de reins. Mais j'vais quelques chose à faire. Je me précipitai devant lui et ne manquai pas le clin d'oeil espiègle qu'il adressa à Amber alors que Cookie la faisait sortir. Elle rougit et gloussa sous sa cape.
- Bon sang, Reyes, dis-je de mon meilleur ton de reproche. Tu ne peux pas t'exhiber comme ça devant une gamine de douze ans!
Cookie se dépêcha de venir chercher ses affaires.
- C'est vrai,dit-elle tandis qu'elle triturait sa liste de choses à faire dans la journée tout en essayant d'éviter de s'attarder sur le corps de Reyes qui scintillait devant elle.
Je levai les yeux au ciel, attrapai une serviette de bain et la passai autour de ses hanches. Il m'adressa un sourire en coin tandis qu'il me regardait faire sans essayer de m'aider. Un soupir vaincu s'échappa de Cookie lorsqu'elle s'autorisa finalement à le regarder.
- Tu as mis la barre bien trop haut, maintenant. Personne n'arrivera à la cheville de...(elle fit un geste pour le désigner intégralement)de tout ça. Tu as ruiné ma fille.
- Désolé,dit-il.
Mais il ne l'était pas le moins du monde. Je le savais. Cookie sourit. Elle pointa un doigt accusateur dans sa direction.
- Non, tu ne l'es pas.
Il haussa les épaules.
- C'est vrai, pas vraiment.
- Racaille, dit-elle avant de refermer la porte derrière elle.


Avis :

 C'est que du bonheur de retrouver Charley Davidson pour de nouvelles péripéties toutes plus extravagantes les unes que les autres ; enfin c'est surtout Charley qui rends les intrigues farfelues et heureusement, sans son humour et ses répliques ça serait comme « ne pas avoir de café pendant l'éternité » -Comprendra qui pourras-. Mais oui l'effet est immédiat avec cette saga, j'ai adoré tous les tomes et celui-ci ne manque pas à l'appel. Je tiens à remercier l'auteur et les éditions Milady, parce que sans eux Charley Davidson n'existerait pas et l'idée est triste –Rien que de penser qu'un jour cette série se terminera, cela me donne envie de me révolter, je ne veux pas que Charley et ses acolytes disparaissent.-

Ce sixième opus est très chargé ; Charley, Dutch, Charles ou évidemment la Faucheuse –Je précise qu'elle a plusieurs surnoms.- a beaucoup de chose à faire et en plus en peu de temps –si possible- : Entre un mort à poil sur le siège passager de sa voiture qui ne dis pas un mot et qui manque cruellement d'attention au monde autour de lui. Ensuite elle essaye de cerner et de savoir qui est M. Wong, son colocataire fantôme qui reste toujours à la même place. Mais aussi elle a deux enquêtes à gérer dont une qui peut lui coûter la vie ; celle d'une vieille affaire, un kidnapping d'enfant qui semble plus compliqué que ce qu'il n'est réellement qui est bien sûr en rapport avec Reyes Farrow. Et puis la seconde une petite amie sous protection des témoins en ayant vue son mari tuer quelqu'un ; une histoire plutôt confuse avec une famille du nom de Mendoza qui est pas spécialement « sympathique ». Et ce n'est pas fini, Charley doit aussi retrouver une âme donné volontairement contre de l'argent et elle fera la rencontre d'un personnage qui me semble important pour la suite. –Mais je n'en dirais pas plus à ce sujet-. Et puis elle aide aussi à caser Cookie et Obie –Sa meilleure amie et son oncle Bob-. Ah et j'ai oublié le meilleur, elle doit aussi réfléchir à un « oui » ou à un « non » pour Reyes.

Que dire ? Beaucoup de choses, d'actions, de rebondissements et de révélations, c'est impossible de s'ennuyer.
Charley est totalement explosive, elle est limite hyperactive, mais franchement comment ne pas passer un bon moment ? Elle est tellement drôle, ça ne change absolument pas. Ses répliques sont justes à mourir de rire parfois. En plus j'aime le fait qu'elle pense beaucoup aux autres et qu'elle pourrait donner sa vie pour n'importe qui, une femme courageuse.
Reyes, fils de Satan et petit copain de la Faucheuse. Il est très protecteur mais surtout il est amoureux de Charley, ça je n'en doute pas. Par contre j'ai du mal à cerner son côté obscur, je ne sais toujours pas dans quel clan il s'est ranger –Sauver le monde ou le détruire ? Pleins de questions non résolues à son sujet mais j'espère en apprendre plus dans le prochain tome.
Les autres protagonistes sont extraordinaires, surtout Cookie que j'aime autant que Charley, elles forment une excellente équipe à toute les deux.

Le couple que forme Charley et Reyes est de plus en plus intriguant malgré le fait qu'ils sont désormais vraiment ensemble et qu'ils sont voisins, j'adore leur relation qui est vraiment unique dans son genre, c'est si... alchimique entre ses deux personnages et c'est souvent marrant la façon dont ils se cherchent et se trouvent ; c'est un peu le chat et la souris. –Même si je ne sais pas encore qui est le chat et la souris-. Ils se complètent parfaitement bien dans leur caractère.

Les émotions sont là, positives comme négatives. J'avoue que dans certains passages j'ai eu des frissons, plus ça va dans cette saga et plus on a l'impression de vivre les sentiments des « héros », ce qui est certainement un point fort pour la suite.

La plume de Darynda Jones ? Plaisante mais j'ai eu du mal à reprendre le fil du récit au départ, elle n'a pas fais beaucoup de rappel par rapport aux précédents tomes, donc j'ai dû assez réfléchir à ce qui s'est passé dans le cinquième opus pour pouvoir vraiment suivre. Néanmoins comme je l'ai dis, je suis sous le charme de son écriture, elle m'emporte à chaque fois dans les aventures de Charlotte et l'hilarité qu'elle y met est juste parfaite.

Et je ne vais rien dévoiler de la fin, c'est juste le « Graal ». Je m'y attendais absolument pas à ça en tout cas, j'ai été surprise et vous le serez vous aussi si vous vous laissez tenter par la saga ou par cette suite. Je ne peux que vous dire que c'est surprise sur surprise.

Dans l'ensemble c'est un sixième roman presque magistral, mais il est sensationnel à coup sûr. Une pointe d'humour, une graine de romance, une bouteille d'ennuis remplis d'action. Que faut-il de plus pour être conquis ?


Note :
9.5/10.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire