Translate

12 juil. 2017

La communauté du sud, Tome 2 : Disparition à Dallas.


Titre : La communauté du Sud, Tome 2 : Disparition à Dallas.
Auteur : Charlaine Harris.
Genre : Bit-lit.
Edition : J'ai lu.
Nombre de pages : 375 pages.
Prix : 8.90€.


Résumé :

« C'est encore moi, Sookie. Pour vous servir Chez Merlotte. Bill est toujours aussi beau et carnassier, mais il ne boit que mon sang, j'y veille ! Ici, à Bon Temps, les humains et les vampires cohabitent pacifiquement. Enfin presque, car l'autre soir, on a retrouvé un corps sur le parking du bar et une ménade m'a attaquée. »

 La petite ville de Bon Temps a retrouvé un semblant de calme. La jeune télépathe Sookie Stackhouse partage son temps entre le bar où elle travaille et son bien-aimé vampire, Bill Compton. Mais lorsqu'on s'en prend à elle, elle n'a d'autre choix que de pactiser avec la communauté vampire, et part mener l'enquête à Dallas sur la disparition d'un des leurs, au péril de sa vie !


Extrait :

 Il m'a soulevée comme un paquet de linge sale et m'a blottie contre lui. Mes larmes ont trempé son costume croisé à mille dollars et sa chemise immaculée.
- Oh ! Je suis désolée, ai-je hoqueté entre deux sanglots.
- Ne pleure pas, je t'en prie, m'a-t-il suppliée. Cesse de pleurer, et je ne penserai plus à mon costume taché. Je m'en achèterai même un autre, si tu veux.
La situation ne s'y prêtait pas vraiment, mais j'ai trouvé plutôt marrant qu'Éric, le redouté leader des vampires de Louisiane, ait une sainte horreur des femmes en pleurs. J'ai pouffé au milieu de mes larmes.


Avis :

 Une suite pour laquelle j'ai eu du mal à accrocher ; en effet j'ai trouvé la plume de l'auteur parfois lourde, le style est plutôt « journal », Sookie raconte ce qu'elle a vécue, c'est un peu déstabilisant à mon avis. Néanmoins l'histoire est bien construite et très intéressante à suivre.

Sookie m'a profondément agacé dans ce deuxième tome, tout d'abord elle embrasse tout les garçons –C'est vraiment à la limite de ça ; je n'exagère pas.- Je l'ai trouvé beaucoup moins passionnante que dans le précédent opus, ce qui est décevant je suppose. Malgré que j'apprécie son fort caractère et son côté « indépendante », parfois je l'ai trouvé complètement à côté de la plaque. Son pouvoir est toutefois de plus en plus intriguant, les questions sur son don sont encore sans réponses.
Bill ; le Vampire de Bon Temps est captivant dans cette suite, ses sentiments sont plus approfondis et à la fin une partie de son passé est dévoilé, ce qui est un bon point. J'aime beaucoup sa personnalité, il est plutôt « normal », il n'a pas forcément une personnalité unique, il est lui-même je dirais.
Eric ; est un nouveau protagoniste, c'est un Vampire mais c'est aussi le Patron de Bill et de Sookie pour leurs missions. Et rien ne ressort de lui, il est terne et sans aucune « valeur » ; il essaye de faire son « intéressant » mais il est surtout gonflant pendant toute la durée du livre, toutefois j'ai bien aimé son humour.

La synopsis en elle-même comme j'ai pu l'énoncer plus haut m'a captivé, du début à la fin, c'est prenant et au contraire du premier tome cette fois-ci il y a de l'action ; ce que j'ai énormément apprécié. Les rebondissements s'enchaînaient et ils été bien menés.

Le suspense est pas spécialement présent, c'est plutôt une sorte d'aura mystérieuse autour de certain élément. Après côté originalité c'est assez flou, étant donné qu'il y a des Vampires de concernés et que c'est du déjà vue mais j'aime les touches personnelles de Charlaine Harris, tel que le côté « mission » d'un vampire et d'une humaine ou encore le fait qu'il y est plusieurs autres « Créatures surnaturelles » qui n'ont pas encore était abordées dans d'autres romans. Un manque d'émotion tout de même, malgré le fait que ce soit de la « Bit-lit. » j'aurais aimé ressentir quelque chose à travers cette histoire d'amour à la fois évidente, passionnelle et surtout compliqué.

En résumé un bon contenu même s'il y a certaines choses qui sont amères venant d'une suite ; puisque le premier tome m'avait plutôt conquise dans l'ensemble, celui-ci est bien dans l'action et aussi dans la construction du récit, le reste est mitigé pour moi. Surtout envers les personnages pour lesquels je ne me suis pas plus attachée avec cette lecture et ce qui m'a gêné c'est aussi l'écriture de l'auteur qui est plutôt sympathique mais fade comparé à son style du précédent roman de « La communauté du Sud. ».


Note :
8/10.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire