Translate

26 juil. 2017

Mercy Thompson, Tome 3 : Le baiser du fer.


Titre : Mercy Thompson, Tome 3 : Le baiser du fer.
Auteur : Patricia Briggs.
Genre : Bit-lit.
Edition : Milady.
Nombre de pages : 410 pages.
Prix : 7€.


Résumé :

« Je retroussai mes babines pour lui donner un aperçu de mes crocs. J'avais beau ne pas peser plus de quinze kilos sous ma forme de coyote, j'étais quand même un prédateur... »

 Mercy est peut-être d'une nature changeante, mais elle a la loyauté chevillée au corps ! Lorsque son ancien patron et mentor est arrêté pour meurtre et abandonné par les siens, Mercy est la seule à vouloir l'innocenter, qu'il le veuille ou non. En revanche, le coeur de Mercy est, lui, tout aussi changeant que son apparence : il balance entre deux loups-garous. Mais ces derniers ne sont pas réputés pour leur patience, et si Mercy ne parvient pas à faire un choix, Sam et Adam s'en chargeront peut-être pour elle...


Extrait :

 - Je viens d'avoir Samuel au téléphone. Il est désolé d'avoir manqué tout ça, mais il rentre chez vous, à présent. Si Fideal décide de te suivre, il devra l'affronter. Sans compter que nous ne seront pas loin.
- Tu me renvoies chez moi ?
Je flirtais, là ? Oui, il semblait bien.
Il sourit, d'abord avec les yeux, puis avec les lèvres, un sourire à peine perceptible, mais qui suffit à faire accélérer le battement de mon cœur.
- Tu peux rester, si tu le désires, dit-il en flirtant à son tour. (Puis ses yeux étincelèrent et il eut le mot de trop.) Mais je pense qu'il y a trop de gens dans les environs pour que nous puissions faire ce que je voudrais.
Je contournai hâtivement le mari de Honey et m'empressai de sortir, mais le bruit que mes tongs émettaient ne put couvrir son dernier commentaire :
- J'aime beaucoup ton tatouage, Mercy.
Je gardai le dos droit en m'éloignant afin qu'il ne devine pas le sourire qui barrait mon visage.


Avis :

 Malgré un début de lecture très chaotique par manque d'enthousiasme envers cette histoire et suffisamment de descriptions à mon goût et pas assez d'action ; je suis plutôt satisfaite par ce troisième tome et en particulier par les 100 dernières pages qui sont extraordinaire et très émouvantes. C'est plutôt bien écrit mais certains détails sont de trop, de mon point de vue. Il n'y a pas forcément du suspense, dès que le vrai coupable est apparut dans le récit, je me suis doutais que c'était lui ; après il est clair qu'il y a du mystère sur les choix de Mercy, les évènements de fin et sur les autres protagonistes.

Mercy est une changeuse mais elle a toujours vécu auprès des loups-garous, c'est plutôt intéressant cette aspect de la saga, le mélange de deux espèces divergentes mais pas si éloignés l'une de l'autre. Cette jeune femme qui se transforme en coyote un peu quand elle le souhaite, n'est aucunement soumise envers l'Alpha de la meute des Tri-Cities, mais elle n'est pas non plus solitaire, beaucoup d'êtres surnaturels la soutienne. Elle a un caractère d'acier et autant de peur, c'est ce que j'aime le plus chez elle ; son côté « Je me jette droit vers les problèmes et je ne suis pas rassurée par certaine chose mais tant pis, il faut que je le fasse pour aider. » C'est un personnage que j'admire énormément, en plus elle est drôle et attachante, ainsi que tête de mule. Et puis elle doit faire un choix important, qui jusqu'à maintenant était très difficile à faire pour elle ; mais dans cette suite elle prend enfin une décision. Elle est courageuse et indépendante ; parfois un peu trop curieuse, ce qui peux lui attirer des ennuis.

Samuel est un protagoniste secondaire, néanmoins pendant la synopsis il est plein de présence. Cet homme est gentil et protecteur, il est vif et surtout possessif envers Mercy. Dans le tome précédent je l'avais beaucoup apprécié et c'est encore une fois le cas, malgré qu'il soit un peu plus sur la réserve dans ce livre.

Adam est l'Alpha de la meute des Tri-Cities ; c'est un dominant dans toute sa gloire. Il est profondément touchant et agaçant, séducteur et protecteur ; toute ces raisons font que je me suis réellement pris d'affection pour ce héros qui est de plus en plus essentiel à l'histoire, certes il n'est pas dans tout les passages du roman. Il est même dans très de peu de scène, sauf dans celles qui sont remarquablement intéressantes. En tout cas je suis sous le charme de ce garçon – loup-garou, il mérite plus d'attention que ce qu'il possède dans ce troisième opus.

Dans cette aventure de Mercy, ce sont les faes qui sont mise en avant cette fois et j'ai bien aimé cet univers-ci, même si ce n'est pas celui que je préfère. Il y a tellement de chose à retenir sur eux, les légendes et les noms, les pouvoirs qu'ils détiennent... Cependant ils ont cet envoûtement, leur monde m'a intrigué du début à la fin.

Il n'y a pas forcément un suspense imposant, il est juste là ; avec des révélations et des explications un peu flou. En fait, dans ce mystère le sujet principal et avantageux n'y est pas compris dedans, ce qui est un peu décevant. Par contre, les événements finals sont époustouflants et plus que surprenant pour une raison sensationnelle.

C'est de la Bit-lit, ce n'est pas original à proprement parlé pourtant les touches personnelles de l'auteur sont du plus belle effet. Je suis surtout convaincu par l'authenticité des émotions, surtout celles du dénouement qui sont très intense et touchante, c'est presque bouleversant surtout pour ce genre de littérature.

Patricia Briggs a une plume développée, les précisions sur certain fait et phénomène sont souvent dans l'excès ; en particulier au commencement de l'œuvre ce qui enlève l'élan qu'il faut. Toutefois, après le premier quart du livre passé, le rythme s'élance et il continue tout du long, avec moins de descriptions et passages inutiles. J'aime bien l'écriture de l'auteur quand elle décrit les sentiments, pour cela elle est très douée et j'admire ce talent de manipuler des émotions avec autant de clarté et de sincérité.

J'accorde donc à ce roman de bons points en sensibilité, personnages et rebondissements. Pour les énigmes et l'innovation, c'est passable mais pas entièrement concluant. Et pour le style de plume, je suis mitigée ; autant j'apprécie les récits bien traités, autant je préfère parfois quand ça reste naturel. En tout cas ; Mercy, Samuel et Adam sont des héros auxquelles je m'attache de plus en plus. Pour cause ; ils ont du courage, de la détermination mais les réactions et les sentiments qu'ils peuvent ressentir sont très humains. Alors, c'est une suite très engageante avec une conclusion incroyable et c'est plutôt plaisant cette synopsis ; bien qu'il y est des interruptions avec des éléments superflu, ce qui gâche l'énergie de l'histoire.


Note :
8.5/10.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire