Translate

4 août 2017

After, Saison 4 : After we rise.


Titre : After, Saison 4 : After we rise.
Auteur : Anna Todd.
Genre : Romance. 
Edition : Hugo&Cie.
Nombre de pages : 437 pages.
Prix : 17€.


Résumé :

Avant, personne n'aurait osé les déchirer... After ?

 Grâce à Zed, Tessa échappe au pire et peut commencer une nouvelle vie indépendante à Seattle. De son côté, Hardin se rapproche de plus en plus de Richard, le père de Tessa, jusqu'à l'héberger dans leur ancien appartement pour l'aider à s'en sortir ! L'occasion parfaite pour prouver qu'il a changé et que, peut-être, il peut devenir quelqu'un de bien. Mais est-ce une manipulation de plus à son actif ?

Reste-t-il un espoir pour Tessa et son incorrigible bad boy ?

Les nuits entres les deux amants sont plus passionnées que jamais et Tessa se jette à corps perdu dans cette liaison tumultueuse. Pourtant son entourage semble croire que sa relation avec Hardin est vouée à l'échec. Elle va alors mener l'un de ses plus durs combats pour sauver son couple. C'est sans compter sur un cruel coup du destin qui va faire ressortir les pires démons d'Hardin...
Tessa arrivera-t-elle à chasser les ténèbres dans l'esprit torturé de son homme ?


Extrait :

 - Tu as besoin de sommeil, Bébé. Ça serait une connerie de te baiser là tout de suite.
J'affiche sans vergogne mon air maussade.
- Je ne suis pas d'accord.
Je glisse la main vers son bas-ventre.
- Oh non ! N'y pense même pas.
Il m'arrête.
J'ai besoin de me distraire, et Hardin est un parfait sujet de distraction.
- C'es toi qui as commencé.
Ma voix est désespérée.
- Je sais, et j'en suis désolé. Je t'emmènerai en voiture demain.
Ses doigts glissent sous le pull et commencent à tracer des formes imaginaires sur la peau de mon dos.
[...]
- D'ailleurs, on devrait faire attention avec ton père dans le coin. Il serait capable de croire que je t'ai tuée en voyant le sang sur les draps.
Il se mord l'intérieur de la joue.
- Ne commence pas.
Je ne suis pas d'humeur à écouter ses blagues pourraves au sujet des règles.


Avis :

 L'avant dernier roman de cette saga et c'est l'un des meilleurs ; les rebondissements sont de plus en plus indispensables, mais pour l'instant l'histoire de Tessa et d'Hardin tient bon mais pour combien de temps ? Au début de cette suite j'ai pu retrouver Tessa et Hardin loin l'un de l'autre ; Tessa est à Seattle et Hardin à Washington pourtant ils sont toujours ensemble mais dans une période de « Break », ils vont se donner de l'espace et justement cette distance va les rapprocher plus que jamais et ils ont apprit de leurs anciennes erreurs (Enfin !).

En effet ; les personnages évoluent, ils deviennent plus mature.
Tessa c'est enfin décider à ne plus laisser Hardin la contrôler, elle fait ses propres choix et surtout elle est de plus en plus sûre d'elle. Par contre j'ai senti au départ son manque de lui, elle n'est pas heureuse à Seattle sans son bad boy. Mais ils vont pouvoir trouver un compromis et se voir de temps en temps, en sachant qu'Hardin ne peux vraiment pas vivre sans elle et qu'il regrette son choix d'être resté à Washington. Ce que j'ai aimé chez Tessa c'est sa force mais aussi sa foi en tout et en n'importe qui, je l'apprécie encore plus que dans les précédents tomes.
Hardin est devenu « plus calme » malgré ses tourments qui ne cessent que très rarement. Autant son côté colérique m'a manqué, le fait est que de cette façon il a l'air d'être enfin un homme responsable de ses erreurs puisqu'il sait s'excuser de plus en plus vite quand il commence à ressentir de la haine et de la possessivité ; sauf qu'il est toujours aussi égoïste et c'est ce qui me gêne de plus en plus chez lui. Néanmoins je suis en admiration devant ce protagoniste qui vit sans arrêt dans la rage et la douleur ; il change pour Tessa, il souhaite vraiment devenir meilleur pour cette fille et c'est très émouvant.

Comme je l'ai annoncé, ils sont compréhensif l'un envers l'autre dans cette suite ce qui est très encourageant pour leur relation futur, malgré la plupart de leurs proches qui pensent que leur couple est voué à l'échec. Ils ont de moins en moins de secrets l'un pour l'autre mais il y a encore quelques problèmes de communication entre les deux tourtereaux.

Landon est bien différent dans cette quatrième saison ; il est beaucoup plus réservé et moins joyeux et quand il ose se confier à Hardin c'est très touchant parce que j'ai pu sentir ce lien de demi-frère qui se tisse entre eux. Toutefois il est quand même moins présent dans cette suite et c'est bien regrettable puisque c'est celui qui donne énormément de lumière dans cette synopsis.

Christian et Kimberly ainsi que Richard sont les personnages secondaires du roman, ils ont beaucoup d'importance d'ailleurs. Christian m'intrigue plus que de raison et j'apprécié énormément la philosophie de cet homme, il est plus qu'agréable et drôle. Kimberly a un caractère assez fort et il est bien mis en avant quand elle discute ou plutôt se lance des piques avec Hardin, ensemble ils sont hilarants et j'aime cette femme honnête qui a un cœur très grand. Richard n'est pas au mieux de sa forme pourtant j'ai pu découvrir une autre personnalité du père de Tessa ; malgré tout je trouve qu'il a autant d'importance que quiconque dans cette histoire.
Et puis il y a Smith, le fils de Christian. Petit garçon de 5 ans, il me fait toujours sourire, il a une intelligence profonde et en plus de ça il sait riposter devant Hardin, il n'a pas du tout peur de cet adolescent pleins de tatouage et c'est ce qui est à la fois émouvant et amusant.

Franchement c'est peut-être l'un dès seuls opus qui n'est pas lassant et qui relance vraiment l'intrigue sur la famille d'Hardin et de Tessa ; il n'y a pas forcément d'originalité étant donné que c'est de la New-Adult mais pourtant le récit est de plus en plus captivant surtout que l'histoire ne se répète absolument pas dans cette suite ; il n'y a aucune séparation et de moins en moins de conflits entre nos deux héros.
Il y a énormément de mystère, ce qui est l'un dès plus grand avantage de cette saga. J'ai été souvent surprise ; que ce soit avec les actes d'Hardin ou les révélations sur la famille de Tessa et bien évidemment avec la fin de ce quatrième livre.

L'émotion n'est pas intense sauf dans les dernières pages. La passion et la tendresse ainsi que la confiance et l'amour sont des sentiments positifs, c'est très agréable de pouvoir souffler de bonheur dans cette lecture ; malgré les moments difficiles qu'ils peuvent encore rencontrer.

Justement, quand est-il du dénouement de cet avant dernier roman d'After ? Frustrant et Grandiose sont les deux mots qui le définit. J'en ai eu le souffle coupé, je ne m'attendais absolument pas à ce genre de rebondissement qui va tout chambouler chez Hardin autant que chez Tessa, ils n'ont pas finit la bataille et vont-ils pouvoir survivre aux obstacles ? Un mensonge qui va sûrement détruire tout les efforts d'Hardin pour contrôler sa colère. Je suis bouche bée devant cette fin de quatrième tome qui est à la fois intrigante et incompréhensible.

La plume d'Anna Todd est toujours autant additive. Il y a du rythme et c'est très fluide, les scènes érotiques sont intéressantes dans cette continuité ; elles possèdent la douceur qui était absente dans les autres romans donc c'est loin d'être vulgaire, bien au contraire, elles sont touchantes.

Pour finaliser cette critique favorable ; j'ai été conquise et transporté par cette histoire encore une fois, je me suis passionnée pour la relation des personnages principaux qui est de plus en plus réelle et « normale » même s'il y a encore des craintes et des doutes qui doivent être surpassaient. Landon m'a tout de même manqué même s'il a quelques passages dans le récit, il reste un protagoniste presque absent dans cette suite. Le suspense ainsi que le dénouement extraordinaire et choquant dévoile un cinquième tome en bouquet final. Je n'ai pas eu de coup de cœur mais cela n'en était pas loin, l'émotion n'a pas été assez forte pour que je puisse le considérer comme tel ; néanmoins c'est la Saison d'After la plus périlleuse en découvrant le final.


Note :
9.5/10.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire