Translate

7 juin 2017

La trilogie Italienne, Tome 3 : Tout entière.


Titre : La trilogie Italienne, Tome 3 : Tout entière.
Auteur : Irene Cao.
Genre : Romance.
Edition : JC Lattès.
Nombre de pages : 327 pages.
Prix : 14.50€.


Résumé :

Elle ne sait plus ce qu'est le plaisir.
Lui a perdu le goût de la vie.
À Stromboli, ils connaîtront l'heure de vérité.

 Vivre sans amour, libre de tout sentiment : voilà le nouveau credo d'Elena, qui enchaîne les aventures sans lendemain. Une nuit, un accident, elle se réveille avec Leonardo à son chevet. Il décide de l'emmener sur son île natale, à Stromboli, pour sa convalescence. Mais rattrapé violemment par son passé, il comprendra que seul l'amour peut le sauver... À condition qu'Elena l'aime encore.


Extrait :

 Soudain, Martino se tait. Eh bien, il en tire, une tête! Qu'est-ce qu'il peut bien vouloir me dire ? 
- Mais euh... Avant, il y a quelqu'un qui aimerait te voir.
- Quelqu'un ?
- Oui, juste là, dehors.
- C'est qui ?
- Attends...
- Je ne risque pas de m'envoler, tu sais...
Je le regarde s'approcher de la porte et s'engager dans le couloir.
Quelques secondes plus tard, la silhouette d'un homme apparaît dans l'embrasure de la porte, une silhouette que je pourrais dessiner les yeux fermés. Cette ligne d'épaules, ce torse large...


Avis :

 Une fin de trilogie très émouvante et ce troisième et dernier tome atteints les sommets dans les sentiments que les personnages retransmettent.

Pendant les 130 premières pages on retrouve Elena, son changement de comportement, sa tristesse, sa solitude, son manque ; elle ne ressent plus aucun plaisir et c'est un vide profond qui est en elle. Franchement les émotions sont très fortes pendant cette partie du roman. Ensuite il y a son accident et son voyage avec Leonardo ; qui lui aussi ne se porte pas au mieux, néanmoins on le découvre sous un nouveau jour, cette fois c'est un homme attentionné et prêt à tout pour reconquérir le cœur d'Elena. Une histoire d'amour qui a ses obstacles et qui est vraiment magnifique à suivre, je ne m'en lasserai jamais, que ce soit la personnalité des personnages ou encore les décors de l'Italie, un pays qui fait rêver.

L'intrigue est présente sans toutefois être le centre d'attention, c'est Lucrezia qui est le personnage indispensable, elle met son grain de sable et ça donne encore plus de vivacité au roman. L'idée n'est pas forcément originale mais elle complète parfaitement bien l'histoire en elle-même.

L'écriture de l'auteur est beaucoup plus cru dans cette suite ; surtout au début. En tout cas j'aime toujours autant la plume d'Irène Cao qui est envoutante et pleine de vie ; on voyage à travers ses mots et j'apprécie vraiment ça.

C'est un dénouement dès plus ordinaire mais qui est écrit avec tellement de beauté que j'ai faillis pleurer, sincèrement, j'avais les larmes aux yeux. Il n'y a pas de niaiserie, juste une fin heureuse qui est touchante et attendrissante.

Je suis tombée sous le charme de cette saga, et c'est un dernier tome qui ne me déçoit aucunement. Des protagonistes inoubliables, un pays magique, une histoire d'amour passionnante et des émotions intenses ; c'est tout ce qu'il m'a fallu pour aimé.


Note :
9.5/10.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire