Translate

29 juin 2017

Les effacés, Opération 6 : Station Dumas.


Titre : Les effacés, Opération 6 : Station Dumas.
Auteur : Bertrand Puard.
Genre : Jeunesse.
Edition : Hachette.
Nombre de pages : 354 pages.
Prix : 14.50€.


Résumé :

 Alors que Paris se remet de graves émeutes, de nouveaux incidents surviennent.
Il ne s'agit ni d'un virus, ni d'un krach financier, ni de matchs truqués ou d'élections manipulées... Cette fois, c'est un simple film qui menace le pays tout entier. Un film qui annonce enfin la vérité sur les « opérations » qui ont créé l'évènement ces mois derniers, et ceux qui les ont menées.
Les spectateurs apprendront-ils enfin qui sont LES EFFACES et leur mentor MANDRAGORE ?


Extrait :

 Neil descendit l'escalier en direction du sous-sol.
"Tu es en bas ?" demanda Stavroguine.
- Affirmatif, chuchota Neil.
"Dix mètres, sur ta gauche."
Neil avança.
"Putain !"
Le Russe avait hurlé. Neil s'arrêta, la main posée sur son oreille.
- Tu es malade !
"Sors, vite... Le dossier de Mona vient d'être clôturé à l'instant... Ces fils de pute sont en train de l'évacuer de la morgue..."


Avis :

 Un dernier tome qui conclut très bien la saga. L'histoire est vraiment passionnante, comme dans les précédentes opérations, y'a toujours autant de suspense.

La fin est assez surprenante, par certaines des révélations mais aussi par d'autres choses que je ne peux révéler.

Les effacés sont tous très attachant, même si dans ce tome ci, on suit surtout Neil, Ilsa, Zacharie, Anouar et un non effacé : Nikolaï. J'ai toujours eu une préférence pour Neil, qui as un très bon caractère et qui m'amuse beaucoup par ses répliques, tout comme Nikolaï.

J'ai un petit pincement au cœur que cette saga soit terminée, j'ai vraiment beaucoup aimé les aventures de nos protagonistes et ils vont énormément me manquer, surtout que la fin de ce sixième opus est un peu triste...

Dans cette saga les points positifs sont les personnages, l'originalité, le suspense et l'action !

Le point négatif est le deuxième tome de cette saga qui m'avais un peu déçus, l'intrigue était fade...


Note : 
8/10.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire