Translate

21 nov. 2016

La 5ème Vague, Tome 1.


Titre : La 5ème Vague, Tome 1.
Auteur : Rick Yancey.
Genre : Science-Fiction.
Edition : Robert Laffont.
Collection : R.
Nombre de pages : 592 pages.
Prix : 18.50€.


Résumé :

1er vague : Extinction des feux.
2e vague : Déferlante.
3e vague : Pandémie.
4e vague : Silence.

 À l'aube de la 5e vague, sur une autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper... Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés.

Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu'à ce qu'elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son ultime espoir de sauver son petit frère. Du moins si Evan est bien celui qu'il prétend...

Ils connaissent notre manière de penser.
Ils savent comment nous exterminer.
Ils nous ont enlevé toute raison de vivre.
Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir.


Extrait :

 Evan m'allonge sur le lit. Et avant qu'il recommence à m'embrasser, je le préviens :
- Si tu m'embrasses encore, je te flanque un coup dans les couilles.
Ses mains sont d'une douceur incroyable - c'est comme si un nuage m'effleurait.
- Je ne te laisserai pas...
Il cherche ses mots.
- ... t'envoler loin de moi, Cassie Sullivan.
Il souffle la bougie sur la table de nuit. Je ressens son baiser plus intensément, maintenant, dans l'obscurité de cette chambre où sa sœur est morte. Dans le silence de cette maison où sa famille a disparu. Dans le calme du monde où la vie que nous connaissions avant l'Arrivée s'est éteinte. Il goûte mes larmes avant qu'elles roulent sur mes joues. Ses lèvres se posent pile à l'endroit où elles perlent.
- Je ne t'ai pas sauvée..., chuchote-t-il, sa bouche effleurant mes cils. C'est toi qui m'as sauvé.


Avis :

 En raison de la prochaine sortie du film ayant lieu le 27 Janvier 2016, je me suis lancée dans la lecture de ce premier tome et je suis plutôt convaincue malgré que ce ne soit pas un coup de cœur comme « Le Labyrinthe » ou « Divergent ». En effet, au début du roman je n'ai pas forcément accroché tout de suite, pour cause ; beaucoup de narration et pas suffisamment de dialogue de mon point de vue. Par contre je suis assez surprise par la construction du livre, les changements de point de vue peuvent même gêner pour certain ; de mon côté j'en suis plutôt satisfaite, ça emmène plus de profondeur à l'histoire de visiter de bout en bout les personnages principaux.

Cassie pour Cassiopée est une jeune fille de seize-ans cherchant par tout les moyens son frère disparut. Cette héroïne n'est pas parfaite et c'est ce qui fait tout son charme, elle n'est pas spécialement courageuse ; mais elle essaye de s'en sortir et de se battre pour tenir sa promesse. Je ne me suis pas spécialement attachée à elle et c'est peut-être l'un de mes seuls regrets pour cette lecture. Elle ne manque pas de caractère pourtant, mais parfois elle peut avoir un comportement ou des réactions inappropriées, toutefois ça reste mon avis à son sujet. Je l'ai bien aimé et je suis impatiente de la découvrir un peu plus dans le second tome, Cassie est une fille intrigante au fur et à mesure du récit.

Zombie pour un héros dont je ne révèle pas le vrai prénom est quelqu'un de très intéressant à suivre. Sa façon d'être n'est pas forcément séduisante, néanmoins c'est un « bon » garçon méritant d'être « heureux » après ce qu'il a vécu. Il est touchant de culpabilité, j'en ai eu mal pour lui. Ce n'est pas le protagoniste le plus attachant, toujours est-il que je l'ai bien aimé pour sa force de combat, sa générosité et son intelligence.

Evan Walker est le seul personnage émouvant de la synopsis, mais pas le plus mystérieux. En effet, dès le début on se doute de son identité, de ce qu'il est. En dehors de ça, c'est un héros prenant et captivant ; par sa personnalité mais aussi par l'amour qu'il puisse ressentir. Ce n'est pas un menteur, malgré tout Evan n'est pas totalement honnête non plus ; il est dans un entre-deux, à chaque fois et c'est ce qui fait tout son charme.

L'histoire est originale, tout en restant un brin dans la même lignée que « Le Labyrinthe » et « Divergent », mélange de Dystopie et de Science-Fiction. Avec ce roman je n'ai pas été surprise, le suspense étant absent de bout en bout. Le déroulement des événements est incessant, les péripéties s'enchaînent de plus en plus vite au fur et à mesure. Par contre je suis particulièrement rassasiée par les émotions, la peur, le désespoir et la culpabilité usent une grande place, ces sentiments sont maniés avec beaucoup de justesse.

Rick Yancey est un auteur avec une plume agréable, pas forcément fluide dans tout les cas néanmoins. La narration excessive retire de la simplicité au récit, surtout avec un mystère faible ; ce sont les deux seuls et uniques faits que je reproche à ce livre. Je ne suis pas tombée amoureuse tout de suite de l'écriture et des héros, dans tout les cas je demeure ravie d'avoir découvert cette synopsis pas tout à fait parfaite.

Pour conclure avec ce premier tome de la trilogie, je suis convaincue sans l'être entièrement. Le roman manque énormément de suspense, les dialogues sont pratiquement absorbés par les descriptions démesurées, principalement au commencement de l'ouvrage. Les flash-back de Cassie me sont passés à travers, j'en ai pas réellement vu l'utilité. Les points de vue divergents donnent une valeur profonde au récit, pour connaître véritablement chaque personnage. Mais le plus décevant c'est la dernière page de l'œuvre, brusquée et sans réel intérêt. De bons héros, pas tous attachants ; une plume rigoureuse et piquante pour point faible de trop grande exploration sur certain éléments ; une originalité passable bercée par des sentiments vifs. C'est donc un livre se lissant avec plaisir, cependant ce n'est pas le meilleur dans ce style. 


Note :
8/10.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire