Mes dernières chroniques

27 oct. 2019

Leo, Tome 1.


Titre : Leo, Tome 1.
Auteur : Mia Sheridan.
Genre : Romance.
Edition : Hugo & Cie.
Nombre de page : 286 pages.
Prix : 17€.


Résumé :

« Je t'attendrai. Et je veux que tu m'attendes. Promets-moi que tu ne te donneras à personne d'autre qu'à moi. »

 Lorsque Léo quitte le foyer d'accueil pour sa famille adoptive, il fait une promesse à Evie. Elle l'attendra en vain...
Huit ans plus tard, Evie a construit sa vie. Elle a un travail, des amis, elle est heureuse. Jusqu'à ce qu'un homme étrange et séduisant fasse irruption dans sa vie. Il dit être un ami de Léo.
Evie est attirée par cet homme au charme dévastateur, mais elle ne sait pas si elle peut lui faire confiance ou s'il cache un secret au sujet de la disparition de Léo.

Saura-t-elle faire la part des choses ?



Extrait :

 Essoufflée, je ressurgis dans ma rue et marche d'un pas rapide au bout de ma rue pour jeter un oeil à l'angle. Comme de bien entendu, il est planté au milieu du trottoir, visiblement confus, à se demander où je suis passée. Je me rapproche à petits pas dans son dos et dis d'une voix forte :
- C'est mal élevé de suivre des inconnues !
Il fait volte-face et recule d'un bond, en aspirant de l'air entre ses lèvres légèrement entrouvertes. Il a les yeux écarquillés.
- Mon Dieu ! Vous m'avez fichu la trouille !
Incrédule, je le regarde d'un air mauvais.
- C'est moi qui vous fiche la trouille ? C'est vous qui me suivez comme un détraqué. (Je penche la tête sur le côté.) Au fait, un tuyau, essayez d'être plus discret.
Je plisse les yeux. Silencieux, il m'observe intensément, sans ferme la bouche. Sa bouche ! Ses très jolies lèvres ! Ne te laisse pas distraire, Evie ! Rien ne dit que ce n'est pas un tueur en série ! Au mieux, il est bizarroïde. Je plante mes poings sur mes hanches.
- Ne désespérez pas. Avec une formation, vous pourriez vous améliorer. Vous devriez pouvoir trouver une vidéo instructive ou un tutoriel... peut-être un manuel sur le sujet ? Traquer des inconnues pour les nuls ?
Je hausse un sourcil. Immobile, il continue de me fixer sans dire un mot pendant quelques secondes, puis il éclate de rire.
- La vache, vous avez du caractère.
Je sens qu'il apprécie. Et son rire, wouah, très agréable.


Avis :

 J’ai bien aimé, mais sans plus, c’est un roman avec une belle histoire d’amour – néanmoins contenant zéro suspense et très peu de personnalité. C’est un récit un peu déjà vu et revu, malgré que l’idée soit bien travaillée ; le tout n’est pas exceptionnel. On va dire que j’ai passé un bon moment, sans être transcendée ou émue. L’œuvre détient pourtant des personnages magnifiques, on s’attache vraiment à eux, malheureusement on sent des barrières ; nous empêchant en grande partie d’être bouleversés par Evie et Jake. Le couple est plutôt basique, rien ne sort de l’ordinaire pour nous permettre d’aimer entièrement leur relation. Et la correction/traduction du livre reste moyenne, beaucoup de coquilles, par-ci et par-là se promenant sur les pages, c’est un peu dommage pour l’objet et son fond.

Evie est une jeune femme méfiante, tout en étant ouverte sur le monde. Douce, gentille, avec un grand cœur malgré les épreuves de sa vie et l’obscurité humaine qu’elle a rencontré. Pleine d’imagination, elle vend du rêve avec ses mini histoires, c’est magnifique ce qu’elle raconte et souvent touchant. Une héroïne attachante, forte et compréhensive ; voulant ignorer ce qui peut faire mal. Après, ce n’est pas forcément une protagoniste dont je vais me souvenir dans quelques mois, elle n’est pas marquante au point d’en garder une trace. À savoir que je l’ai tout de même apprécié, pour sa personnalité de femme indépendante.

Jake, le suiveur de jeune femme. Qui est-il ? Ses réponses évasives, ses secrets envers celle qu’il aime… Démontre un lourd passé ou plutôt un temps bien lointain fait de promesse et de possible bonheur. Rien n’est jamais acquis et il le sait. Mais je n’ai pas accroché avec ce personnage, difficile de le cerner et donc de pouvoir s’identifier à lui. C’est un bel homme — prétendument, et parfois charmant, séduisant ; mais il manque l’étincelle faisant de lui quelqu’un de différent, d’intéressant. Là, il paraît la plupart du temps ordinaire et plat comme héros de romance.

Bon, en soi le récit n’est pas si banal que ça. Seulement, l’histoire d’amour commence rapidement, évitant donc toute la beauté d’une relation naissante. Le flirt et la séduction, le lien se créant ; c’est absent et pourtant important. Le mystère n’est pas vraiment présent, on devine l’énigme et ce qui s’en découle, donc aucune surprise. Les émotions restent infimes, mais elles sont là, sur un fil de funambule, prête à tomber ; gardant un pied dessus, ne voulant pas lâcher prise. J’ai ressenti beaucoup d’admiration pour Evie, mais sinon les sentiments sont faibles pour une romance NA. Les thèmes abordés manquent de profondeur, certes ils donnent du réalisme à la synopsis, le souci, c’est qu’ils sont légers en comparaison de la romance.

La plume de l’auteur est sympathique, mais après avoir lu « Archer’s Voice » ; un autre de ses romans, j’avoue être un peu déçue. Celui-ci n’est pas à la hauteur, bien qu’il soit plaisant à lire. Les émotions ne sont pas mises en avant, le ton est trop simpliste et il y a une pauvreté certaine dans le développement des faits concrets.

« Leo » est suivi d’un autre tome avec, justement, la version de ce dernier, et je ne sais pas encore si je vais me laisser tenter. J’ai comme la sensation que ce premier opus suffit amplement, malgré l’insuffisance sur les sentiments et les détails sur la vie passé des personnages. Certes, les flash-back comblent en partie, toutefois le ressenti de ce temps révolu n’est pas abordé. En fait, avec cette œuvre je reste sur ma faim ; et pourtant je n’ai pas envie de me lancer dans sa suite. Les héros sont agréables, attachants ; mais pas saisissant. Ils ne vont pas s’imprimer en moi, ils sont ordinaires et ne m’ont pas touché intérieurement. Ce que je regrette le plus de ce roman, c’est le suspense ; on sent les secrets, cependant on soupçonne tout de suite les révélations. Du coup, c’est comme si l’histoire n’avait plus aucun intérêt. De plus, les petites fautes se baladant une page sur deux, peuvent facilement déranger notre plaisir dans cette lecture. Bref, un bon livre, loin de la même appréciation pour « Archer’s Voice ».


Note :
7/10.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez un commentaire