Translate

19 déc. 2016

Irrésistible, Tome 2 : Irrésistible attraction.


Titre : Irrésistible, Tome 2 : Irrésistible attraction.
Auteur : Simone Elkeles.
Genre : Romance.
Edition : La Martinière.
Nombre de pages : 409 pages.
Prix : 14.90€.


Résumé :

 Carlos Fuentes fréquente des gangs, deale et sèche les cours. Au lycée, Kiara Westford, jeune fille sage et peu populaire, devient sa tutrice.
Déjà tumultueuses, leurs relations s'enveniment lorsque le bad boy est placé par la justice dans la famille Westford...
Contraints de se côtoyer tous les jours, Kiara et Carlos vont découvrir une loi physique immuable : les opposés s'attirent !
Leur amour sera-t-il assez fort pour atténuer leurs différences et remettre Carlos sur le droit chemin ?


Extrait :

 - Tu te rappelles quand je t'ai dit qu'on allait faire des bêtises un de ces jours, toi et moi ?
- Oui.
- Je crois que ce jour est arrivé.
D'une main tremblante, je commence à déboutonner sa chemise. Je l'ouvre et je dépose des petits baisers sur son torse musclé. ma bouche descend au fur et à mesure que je défais les boutons.
- Tu veux faire des bêtises avec moi, Carlos ?


Avis :

 J'avais beaucoup aimé « Irrésistible alchimie », le premier tome de la trilogie des frères Fuentes. Dans ce second, c'est le petit frère d'Alex, Carlos ; qui est au centre de l'attention. Avec humour et sentiment, ce roman analyse le développement personnel et l'amour intense. Bien que l'histoire est belle et très enrichissante sur le plan de l'existence ; la plume de l'auteur reste de temps en temps « jeunesse », mais ça reste plaisant à lire. Autant vous dire que j'ai passé un excellent moment avec cette lecture, je l'ai même dévoré tellement les répliques sont hilarantes et s'enchaînent comme sur des roulettes.

Carlos est un jeune rebelle de 17 ans. Après Chicago et le Mexique, il déménage là où son grand frère Alex vit, dans le Colorado. Il est plutôt expédié là-bas. Carlos est en colère contre le monde entier et raille sans arrêt son frère, il pense que les « gars » comme lui ne peuvent pas avoir une vie « normale ». Mais il a tord. Sauf qu'il croit en rien et en personne, dans sa tête le mot d'alerte est « abandon ». Au départ ça se sent que ce n'est pas un enfant de cœur, toujours sur la défensive, jamais bien loin pour relever des défis et surtout capable du pire pour protéger les siens, sa famille. Pourtant il a une face cachée, sa vulnérabilité. En effet, c'est juste un jeune homme qui cherche son chemin dans la vie, il a besoin d'avoir quelqu'un pour lui tendre la main, malgré son horrible propension à se présumer supérieur aux autres. Son envie de se battre se ressent tout comme sa douceur et sa peur d'être délaissé par les personnes qu'il aime. C'est donc, comme vous pouvez le constater, un héros que j'ai beaucoup aimé.

Kiara Westford est une jeune fille dès plus simple. Certes, elle vient d'une famille aisée, d'un père ex-militaire et professeur en psychologie depuis son retour en tant que civil. Une mère très engagée dans le bio et un petit frère plutôt intelligent et malin pour son jeune âge. Mais ce n'est pas une femme comme les autres, loin d'être une pom-pom girl ; c'est une adolescente sage et naturelle, aimant l'air de la montagne et gravir ses pentes, appréciant le dessin et en étant totalement passionnée par les voitures, elle connaît le sujet aussi bien qu'un garçon. À part ça, sa personnalité est intéressante ; prête à accomplir les défis qu'on lui donne, à mettre en place des vengeances. Elle est donc forte, courageuse ; battante de fond en comble. Cependant, c'est quelqu'un de sensible, ayant le cœur sur la main. Elle n'est pas parfaite, mais elle détient énormément de qualité dans son être. Kiara est une héroïne à laquelle je me suis fortement attachée.

Ce couple est drôle et émouvant. J'admire la force de Kiara pour accepter les compromis avec Carlos. Ce garçon se sent tellement mal dans sa peau, qu'il ne pense pas pouvoir rendre heureuse cette fille socialement différente de lui. Au début, il n'est absolument pas attiré par elle. Mais petit à petit il ne va pas arrêter de songer à elle et à ses cookies aux pépites de chocolat. Il n'est juste pas prêt à avoir une relation sérieuse et en particulier avec une femme bien le mettant dans tous ses états. Mais sa réussite c'est de surmonter ses peurs auprès d'elle. Ensemble ils sont souvent imprévisible, on ne s'attend jamais à ce qu'ils vont dire ou faire et c'est ça qui m'a plu ; la connexion qu'ils ont tout les deux.

Alex et Britanny ; le couple d'Irrésistible alchimie, sont de retour en tant que protagonistes secondaires. Ils ont changés mentalement en grandissant, ils ne sont plus tout à fait les mêmes. Alex est posé et dans cette suite je ne l'ai pratiquement pas reconnu. C'est surtout le fait qu'il n'est pas assez compréhensif envers son frère, son comportement de « père à fils » avec lui est peut-être exagéré. Certes, c'est son aîné et il veut éviter que son petit frère répète ses erreurs. C'est normal dans un sens, malheureusement il s'y prend souvent mal dans son mode de « sauveur ». Britanny est comment dire ? Presque parfaite. C'est une femme sûre d'elle et très observatrice, j'aime son petit caractère de « mademoiselle », en restant vraie et spontanée. Elle est de bon conseil pour Carlos.
Le professeur Westford est le genre d'homme que tout le monde apprécie, pour sa bonté et sa générosité. Il ne juge quiconque. Franchement je ne sais comment réellement le décrire. Laissant de la liberté à ses enfants et en donnant une immense confiance en Carlos. Ce père, cet ex-militaire et cet être humain est tout bonnement extraordinaire. Il offre des secondes chances et ça provoque le désir de le connaître dans la réalité.
Brandon, le petit frère de Kiara est un enfant juste adorable. Il est amusant, continuellement enthousiaste. Il est souriant, me collant un sourire sur le visage à chaque fois.

Ce roman n'est pas forcément original ; gangs, histoire d'amour, drogue, agressivité sur les autres. C'est un récit déjà vu. Il n'empêche que dans cette œuvre tout est bien maîtrisé et suffisamment approfondis, de plus les personnages sont sincères et uniques. Le mystère est présent, surprenant pour ce genre d'ouvrage. Il n'est pas sur la longueur, néanmoins les rebondissements et les révélations qui font feu de temps en temps envoient du rythme. Les émotions, que dire ? J'ai tout éprouvé avec cette histoire ; la haine, l'amour, la peur, la jalousie et la peine. Des sentiments intenses et bien décrits, s'amplifiant au fur et à mesure avec discernement.

Simone Elkeles a cette plume captivante, retenant notre souffle à chaque fin de chapitre. Ce que j'aime dans cette saga c'est spécialement le fait qu'elle introduit le point de vue interne de Carlos autant que celui de Kiara. L'écriture de cet auteur est un brin jeune, toujours est-il que c'est fluide et très agréable à lire.

En conclusion je suis fière d'avoir pris enfin un moment pour lire ce second tome, malgré que ce ne soit pas les mêmes protagonistes. La cohésion entre les héros et l'harmonie des passages émotionnels est justement ce qui forme essentiellement ce livre. Le style de Simone est vivifiant, les notes d'ironies et les plaisanteries dans les répliques entraînent considérablement un pouvoir attractif. Le suspense est un plus pour cette romance, les questions se posent sur qui est vraiment Carlos Fuentes, les pages se tournent facilement et au moment clé où on entraperçoit son réel visage, alors c'est la séduction absolue. L'action est présente, aucun temps mort dans cet ouvrage. Le récit est sans cesse prêt à s'élancer sur une péripétie. Une lecture riche et pleine de bon sens, l'histoire sentimentale peut avoir un petit côté véridique. Au fond j'ai pratiquement tout apprécié dans « Irrésistible attraction », seul bémol est l'originalité ; celle-ci étant difficile à atteindre dans ce genre d'œuvre.


Note :
9/10.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire