Mes dernières chroniques

23 août 2017

Phobos, Tome 2 : Il est trop tard pour oublier.


COUP DE COEUR ♥.

Titre : Phobos, Tome 2 : Il est trop tard pour oublier.
Auteur : Victor Dixen.
Genre : Science-Fiction.
Edition : Robert Laffont.
Collection : R.
Nombre de pages : 490 pages.
Prix : 17.90€.


Résumé :

Reprise de la chaîne Genesis dans
3 secondes...
2 secondes...
1 seconde...

Ils croyaient maîtriser leur destin.

 Ils sont les douze pionniers de programme Genesis.
Ils pensaient avoir tiré un trait sur leur vie d'avant pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées.
En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.

Elle croyait maîtriser ses sentiments.

Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l'amour.
Elle pensait pouvoir ouvrir son coeur sans danger.
En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé.

Même si les souvenirs tournent au supplice, il est trop tard pour oublier.


Extrait :

 Je secoue la tête :
- Je préfère rester ici moi aussi, jusqu'à ce que Marcus aille mieux. Pas question de le laisser sans surveillance une minute de plus. Alexeï, tu pourras récupérer ma trousse à pharmacie et le matériel médical que j'ai apportés avec moi du Cupido.
- Je vois..., dit-il avec un air lourd de sous-entendus. N'en profitez pas pour jouer au docteur...
- Qui parle de jouer ? je réponds, sourire aux lèvres. Comme toi, sur Mars, je suis un vrai docteur. J'ai le droit de faire ce que je veux à Marcus, au nom de la science !


Avis :

 Une suite pleine de moment stressant et d'angoisse ; mais justement c'est ce qui fait la beauté et la splendeur du roman. Chaque rebondissement, chaque page du livre nous révèle toujours plus et donne une ambiance à la fois attractive et prenante. Je me suis encore prise au jeu de l'auteur, ce côté téléréalité et thriller, tout en étant de la Science-Fiction ; nous emmène dans un monde peuplé de complot et de mensonge cruel. Dans ce second tome nous retrouvons les 12 voyageurs, 6 filles et 6 garçons ; ils arrivent sur Mars et ils doivent protéger un secret dangereux. Vont-ils réussir à survivre ? Tout bascule dans leur sens mais n'est ce pas trop beau de rêver quand on sait qu'ils vivent dans un cauchemar... Entre amour, amitié, conflit et mystère ; sauront-ils se sauver ? C'est une course contre la monte pour les 12 pionniers de Mars, ils vont devoir prendre des décisions et surtout se taire, mais ils ont un Joker contre toute attente... Le suspense est à son comble avec cette œuvre.

Léonor devient la voix de tout le monde, celle qui doit faire des choix de responsabilité. C'est une lourde tâche pour cette jeune fille pleine d'espoir et pourtant engloutit de méfiance. Dans le précédent tome je l'ai trouvé forte et courageuse, mais pas forcément touchante ; dans cette suite elle n'est pas tellement différente, juste un peu plus mature puisqu'elle porte sur ses épaules le poids de la vie et de la mort. Ce n'est pas quelqu'un de doux, son tempérament sauvage font d'elle une héroïne moderne et consciente des risques. Ses défauts ressortent plus que ses qualités et au fond c'est ce qu'on aime chez ce personnage.

Serena McBee veut le pouvoir et l'argent, son esprit est machiavélique au point de mettre des adolescents face à la mort. Je l'ai détesté tout le long du roman et pourtant c'est un protagoniste tellement bien imaginé et décrit, sa méchanceté puis-je dire, est parfaite. Mais tout bascule pour cette femme, sa gloire est mise à rude épreuve ; elle se retrouve les fesses entre deux chaises. Elle est maligne et surtout manipulatrice, ce sont deux traits de caractère impossible à aimer, toujours est-il que ça fait d'elle la sorcière du livre et donc par la même occasion la « madame » passionnante.

Pour les autres c'est un peu difficile à expliquer, ils font tous partit du roman mais ils n'ont pas la même présence que Léonor et Serena. Et ceux qui l'ont je ne peux pas les décrire, ils sont essentiels mais surprenants. Marcus est quand même un personnage très important, tellement mystérieux et unique ; je ne me suis pas attachée à lui, mais j'ai admiré sa façon de percevoir le monde.

Le récit est mené à bien, du détail le plus infime à celui le plus éminent. Rien n'est sûr avec ce roman, en effet dans chaque chapitre il y a un rebondissement changeant tout ou une action mettant en place une nouvelle intrigue qui s'incruste dans celle de base. Les émotions sont palpables, nous tenant en haleine jusqu'au bout ; mais le final est d'une cruauté sans nom. L'auteur nous met sur notre faim avec ce dénouement. J'ai eu des frissons pour chaque instant du livre, rien n'est laissé au hasard avec Phobos, tout est bien calculé ; du passage où on se retrouve tendu à celui où on souffle pendant quelque seconde. Et encore on respire légèrement, puisque les surprises vont bon train. J'ai bien aimé les schémas, les petits dessins nous expliquant les règlements ou juste des renseignements ; tout comme l'alternance des points de vues.

Victor Dixen ouvre les portes à sa plume exceptionnelle. Son univers envoûte et son style est piquant à souhait. Les descriptions sont simples, sans aucunes données inutiles ; il nous transporte avec cette histoire. En vérité, il nous offre du rêve et un grand divertissement. Un auteur moderne, plein de talent avec une écriture toujours en rythme.

Après un premier coup de cœur, j'en ai un deuxième avec cette suite ! C'est un bonheur de lire et de découvrir un univers aussi fascinant que l'auteur à imaginé. De nouveau ma sensibilité a été mise à rude épreuve, de plus Victor Dixen sait s'y prendre pour nous mettre au supplice. Léonor fait désormais partit de notre vie, sa voix au chapitre et son intelligence fait d'elle une héroïne de tout les temps. La plume, le style et surtout le final classe ce livre parmi les meilleurs ouvrage de Science-Fiction / Thriller ; un mélange étonnant mais prodigieux.


Note :
10/10.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez un commentaire