Translate

22 nov. 2017

Snow Crystal, Tome 1 : La danse hésitante des flocons de neige.


Titre : Snow Crystal, Tome 1 : La danse hésitante des flocons de neige.
Auteur : Sarah Morgan.
Genre : Romance.
Edition : Harlequin.
Collection : &H.
Nombre de pages : 473 pages.
Prix : 8.30€.


Résumé :

 Noël, les guirlandes qui scintillent à vous en faire mal au crâne et le vent d'hystérie qui s'abat sur Manhattan... Pour Kayla Green, c'est tout simplement l'horreur. Alors, quand elle est embauchée par Jackson O'Neil pour redorer l'image de sa station de sports d'hiver de luxe, c'est comme un petit miracle : l'occasion de fuir la ville et de se noyer dans le travail. Enfin, c'est ce qu'elle croyait jusqu'à sa rencontre avec Jackson O'Neil et son encombrante famille...
Les O'Neil sont bruyants, attentionnés, charmants. Bref... la famille qu'elle n'a jamais eue. Et quant à Jackson, sa voix grave et son sourire assuré, il approche un peu trop de la perfection pour ne pas être dangereux pour le coeur de glace qu'elle s'est si difficilement façonné.


Extrait :

 - Je ne suis pas venue ici pour sortir avec qui que ce soit mais pour travailler.
- C'est ta façon de composer avec l'alchimie : la traiter par le déni ? Le dédain ?
- L'al... l'alchimie ?
Sa voix s'était enrouée à tel point tout à coup qu'elle vit un sourire plisser les yeux de Jackson.
- Oui, cette alchimie-là, précisément. A mon sens, nous avons le choix entre deux options. Essayer de faire comme si elle n'existait pas. Ou nous laisser embarquer et voir où elle nous mène.
- La première solution me convient très bien.
- Voilà qui pourrait poser problème.
Elle avait la bouche sèche tout à coup.
- Pourquoi ?
- Parce que je penche pour la seconde.

***

 - Rentre chez toi, s'il te plaît, avant que nous ne fassions quelque chose de réellement stupide.
Elle reconnut à peine le son étranglé de sa propre voix. Un sourire joua sur les lèvres de Jackson.
- Allons-y, soyons stupides.
Toutes les répliques de Jackson la déconcertaient. Elle n'avait pas l'habitude d'être prise de court.
- Je me servirais de toi, murmura-t-elle. Ce serait juste l'histoire d'une seule nuit. Pour combler ma solitude. Tu aimerais que l'on se serve de toi ?
Il émit un petit rire très sexuel.
- J'en rêve. On peut commencer quand ?


Avis :

 Une lecture vraiment envoûtante, principalement par la plume de l'auteur qui est juste magnifiquement poétique. Un manque d'émotion profond et une fin un peu trop mièvre à mon goût enlève un brin de charme au roman. Pourtant je suis une adepte des romances et des happy-end, mais ce dénouement se déroule en précipitation et sur des "je t'aime" à profusion. Mais je reste touchée par les personnages, par leurs blessures personnelles ; et notamment par leur reconstruction et la découverte d’une nouvelle vie. Savoir se libérer et se laisser aller, c’est le sens que dénonce cette histoire ; à la fois pleine de voyage et de générosité. C’est une romance dépaysante, avec des décors de rêve, des projets professionnels, une famille soudée, des amitiés naissantes.

Kayla Green est une femme détestant les fêtes de Noël, après avoir mal vécu le divorce de ses parents et l’abandon qu’ils ont laissé dans sa vie. Elle se renferme dans sa fonction des relations publiques, pour éviter les liens personnels. Elle est émouvante, sa solitude fait mal au cœur ; sa souffrance  du rejet est réelle, sincère. Kayla est pourtant forte et déterminée mais quand les sentiments frappent à sa porte, elle s’enfuit pour ne pas connaître trahison et douleur une nouvelle fois. C’est une héroïne avec un cœur à revendre, malgré le contrôle qu’elle garde sur celui-ci, maîtrisant tout ; au point d’oublier les moments de bonheur qu’elle peut vivre et surtout d’avoir la liberté d’être elle-même. Je l’ai apprécié, je me suis légèrement attachée à elle ; mais en vérité je l’ai essentiellement admiré et je me suis retrouvée dans ses peurs et particulièrement dans sa peine d’être seule.

Jackson O’Neill est un homme avec une belle vie professionnelle devant lui, déjà tracée et pleine de réussite. Pourtant, son grand-père ne souhaite pas qu’il reprenne la station familiale ; au point de lui donner dans l’idée qu’il n’est pas à la hauteur. Néanmoins c’est quelqu’un qui a pu faire ses preuves, mais sa sensibilité envers son entourage donne une certaine tension, ne voulant pas les blesser en leur disant la vérité sur l’état de leur entreprise. Il essaye de les sauver avec l’aide d’une citadine et tout s’enchaîne et s’emmêle, les malentendus, les mélodrames et les sentiments. Ce que je retiens de ce personnage c’est sa patience à rude épreuve, son honnêteté toute naturelle, son courage primitif, ses envies sans barrières. Sincèrement, difficile de ne pas aimer ce héros, tellement généreux et présent pour sa famille ; il m’a séduite et je l’ai adoré.

Ai-je lu ce roman à la bonne période ? Naturellement, non. Par impatience de découvrir la plume de l’auteur, je n’ai pas pu résister ! Soit, d’une certaine manière je suis un peu déçue de ne pas avoir attendu la saison de l’hiver pour me le mettre entre les mains ; mais je suis entièrement fière et conquise par l’écriture, les thèmes, la romance, les décors et les personnages. Toutefois la petite part d’émotion que je recherche tant dans ce style d’œuvre m’a manqué, certes ; ce livre n’est pas vide de sentiment, mais ils sont obscurcies par les objectifs pros et les différents entre chaque protagoniste. Il y a une pointe d’originalité et beaucoup d’authenticité, puisque cela fait très longtemps qu’une romance ne m’avait pas autant transporté. Du moins pas de cette façon, il faut dire qu’entre la plume de Sarah et les personnages, j’ai été envoûté. Et le mystère est bien présent, tout en subtilité et en finesse, mais il tient la note ; me laissant presque perplexe. Mais avec tout ça, qu’en est-il de la fin ? Tout en sucrerie et en arc-en-ciel, un soupçon d’amertume pour cet esprit-là ; notamment après une bonne lecture jusque-là.

Comme je l’ai dis précédemment, l’écriture de Sarah Morgan est subliminale. Toute en poésie et finesse, même les scènes où nos deux héros font l’amour. C’est définitivement une auteur que j’aime, son style est naturel sans pour autant être une lecture toute simple. Mais le plus frappant est la fluidité des détails et des descriptions, elle laisse un brin de suspense tout en dévoilant la beauté en développant chaque paysage, chaque petit moment. Une plume délicate mais brillante, des tournures pleine d’innocence contenant des mots purs et vrais.

Une histoire d’amour toute douce, qui réchauffe le cœur et l’âme. Jackson, Kayla, Tyler et même la mère, la grand-mère et le grand-père sont des personnages attachants, uniques et par-dessus-tout humains ; j’ai ressenti leur peur, vu leur désir et entendu les choix qu’ils faisaient pour se protéger les uns et les autres. Une belle romance mais pas seulement, c’est un roman centré sur la famille, les liens amicaux ; la confiance, le partage, les concessions et la compréhension. Une vraie perle pour laquelle je n’ai pas eu de coup de cœur par une petite absence d’émoi, je n’ai pas vraiment eu la larme à l’œil avec ce roman ; mais j’ai tout de même eu le sourire ! La surprise sur les aspects mystérieux, l’éblouissement venant des mots de Sarah, le bonheur de l’authenticité.


Note :
9/10.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire