Translate

25 nov. 2017

Jamais plus.


COUP DE COEUR ♥.

Titre : Jamais plus.
Auteur : Colleen Hoover.
Genre : Romance.
Edition : Hugo&Cie.
Nombre de pages : 402 pages.
Prix : 17€.


Résumé :

Une jeune femme face au cycle de la violence.

 Lily Blossom Bloom n'a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu'elle trouve soumise, mais elle a su s'en sortir dans la vie et est à l'aube de réaliser son grand rêve : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neurochirurgien, Ryle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu'elle l'est par lui. Le chemin de Lily vers le bonheur semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n'est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens. Choisir cette vie, c'est aussi tirer un trait sur son passé et Atlas, ce jeune homme qui a été son premier amour et qui a profondément marqué son adolescence.
L'avenir semble limpide et simple mais il peut s'obscurcir très vite...


Extrait :

 - Racontez-moi votre dernière pensée la moins avouable. Recroisant les mains derrière la tête, il fixe son regard sur moi.
- J’ai envie de vous baiser. Je reste bouche bée, incapable de répondre. Il me décoche un coup d’œil innocent.
- Vous m’avez demandé ma dernière pensée, alors voilà. Vous êtes belle. Je suis un homme. Si vous étiez amatrice de coups d’un soir, je vous emmènerais en bas, dans ma chambre, et je vous baiserais. Là, je baisse vite la tête. Cette déclaration provoque une multitude de réactions en moi.
- Désolée, je ne suis pas amatrice de coups d’un soir.

***

 - J’ai toujours très envie de vous baiser. Un léger cri retentit et ce n’est pas moi qui l’ai poussé. On se tourne ensemble vers la porte d’entrée où se tient Allysa, les yeux écarquillés. Elle tend l’index vers Ryle :
- Qu’est-ce que tu… Oh, Lily, pardon, désolée pour lui ! Ryle, tu viens de dire à ma patronne que tu voulais la baiser ?


Avis :

 « Jamais plus » est tout simplement poignant dans sa vérité toute nue. C’est une histoire belle et légèrement mélancolique dans sa première partie, c’est un récit fort, bousculant, bouleversant, triste, intense et insupportable émotionnellement dans son second fragment. Sincèrement, cette narration est l'une des plus puissante et profonde que j'ai pu lire, j'ai été surprise par la structure du roman ; n'ayant pas lu le résumé. J'ai cru découvrir une romance toute simple où déborde le bonheur, mais l'intrigue se fait sentir vers la moitié de l'œuvre ; nous laissant le souffle coupé et les larmes aux yeux. Ce n’est pas un roman comme les autres venants de Colleen Hoover, ayant une touche autobiographique. Ainsi, c’est une histoire lourde de sens, abordant des thèmes douloureux mais enrichissants.

Lily Blossom Bloom vit à Boston comme elle a n’a toujours rêvé. On la rencontre après l’enterrement de son père, nous traversons donc avec elle les ressentiments qu’elle renferme pour celui-ci. Déjà, elle fait la connaissance d’un jeune homme sur le toit d’un immeuble et ils se confient immédiatement l’un à l’autre ; sans barrière. C’est une jeune femme avec de l’ambition et une envie de se battre, elle monte sa boutique de fleur et atteint un bonheur familial et amical ; une femme accomplit. Malheureusement le destin s’abat sur elle et ses joies, la violence fait ressurgir en elle le passé de sa mère et de ce qu’elle a pu voir étant adolescente. J’ai aimé sa force de partir et son désir de rester, comment elle absorbe la tristesse et la manière dont elle exprime sa haine. Sincèrement j’ai pu la comprendre et la cerner assez facilement, malgré les contradictions de son esprit et son amour pour deux hommes différents.

Ryle est déjà un grand neurochirurgien, sa carrière est très importante pour lui. Au début du roman il paraît trop « parfait », trop « beau » pour être vrai. Gentil, attentionné, doux, passionné et déterminé ; que de bonne qualité pour un seul et même homme. Mais petit à petit, ce rêve devient un cauchemar ; traumatisé encore par sa faute de petit garçon, il cède aux crises de colère. Je me suis prise d’affection pour ce personnage blessé, son âme et son cœur détruit son esprit au point de lui faire perdre la tête. Il est fou amoureux, mais est-ce vraiment de l’amour ? Il est partit, il essaye de se faire pardonner, il commet des erreurs, des actes négatifs ; comme tout être humain. Mais rien n’excuse le mal qu’il engendre autour de lui.

Atlas est un jeune homme courageux et admirable, le fait de s’être battu étant jeune à forgé une volonté de fer ; en plus d’une chaleur sociale. J’ai beaucoup aimé ce héros, tellement différent des autres. Il n’est pas parfait, il a fait l’erreur de laisser Lily et de ne pas être revenu vers elle ; mais son amour pour elle est grandiose, au point de m’avoir ému. C’est un garçon simple, avec une façon d’être charmante ; je me suis réellement attachée à lui, Atlas est quelqu’un de touchant et d’unique.

J’ai trouvé l’histoire parfois plate, mais les rebondissements font office de surprise et de sentiment. Une histoire d’amour naturelle et un peu trop parfaite, sauf quand le passé s’en mêle et que tout n’est plus rose dans la vie de nos amoureux ; les vagues d’actes manquées et de choix difficile s’enchaînent. Partant d’une romance magnifique, Colleen Hoover nous emmène sur les côtés obscurs de l’amour, abordant le sujet douloureux des violences conjugales. La force de l’homme ou de la femme subissant cette maltraitance de la personne qu’ils aiment, la perte d’un fragment de soi-même qu’on soit la victime ou le bourreau, dans tout les cas ; il faut chercher les causes, les aspects, la profondeur des démons. Mais rien n’est excusable, pas même une gifle. Sauf que Ryle m’a touché dans sa culpabilité et dans sa compréhension, il ne fait pas de mal pour son bonheur et par plaisir. Il ne s’en rend même pas compte, ce dernier rentre dans une transe qui lui enlève toute raison et toute autre pensée. C’est des extraits de faits réels, donnant toute l’authenticité qu’il faut pour que ce roman soit original dans sa vérité ; la pureté et la sincérité est d’une richesse phénoménale. Le sens de cette histoire, particulièrement pour l’auteur et pour chaque femme affectée ; me semble très important, touchant – ce livre fait réfléchir et donne une nouvelle facette sur les moments qu’elles endurent, principalement mentalement et émotionnellement. Remuant et troublant, ce sont les deux mots décrivant l’œuvre dans toute sa splendeur et justesse. Entre le début et la fin du livre, sincèrement je me suis sentie légèrement désorientée et déconcertée, ne voyant pas le dénouement de cette façon et encore moins le récit dans son ensemble, le mystère est présent – me laissant sidérée. De plus, la contenance et la maturité du bouquet final est vraiment à la hauteur du message que transmet cet ouvrage.

Colleen Hoover est un miracle littéraire, sa plume étant précise tout en restant fluide et naturelle. C’est une auteur qui nous parle d’amour, d’un sentiment beau et elle le controverse avec son histoire, tout en gardant sa beauté. Son écriture est pleine de valeur, de pouvoir, d’émotion ; les détails restent simples et ne prennent aucunement le dessus sur les péripéties. Elle me vend du rêve tout en y mettant des petits malheurs, un brin de tristesse, un nuage de mélancolie, une pluie d’amitié et de combat.

Tout est dit, ce roman est un coup de cœur malgré une intrigue tardive. Un récit rude, racontant des faits éprouvants avec des mots généreux. Colleen Hoover traite un thème dramatique, celui des violences conjugales ; mais elle le fait avec sincérité, tout en demeurant réaliste. Lily est une jeune femme extraordinaire, sa résistance est étonnante ; de plus elle est brave et abondante d’idée. Ryle n’est pas le méchant, malgré ses vices ; c’est un homme pourtant aimant, avec l’envie de sauver des personnes inconnu. Il est généreux mais bien trop amoureux, ne pouvant contrôler ses émotions intenses. Atlas est plaisant, parfois il m’a manqué dans l’histoire, n’y apparaissant pas toujours. Une narration loin d’être ordinaire, son charme vient de l’authenticité de ces mauvaises expériences dans la vie. L’histoire est vivante alors qu’elle démontre un sujet sombre, pourtant véritable. Cette romance est peut-être l’une de mes préférées à l’heure d’aujourd’hui, une perle où les sentiments peuvent être contradictoires tout en gardant son bon sens.


Note :
10/10.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire