Translate

10 nov. 2017

The Driven, Tome 2 : Fueled.


Titre : The Driven, Tome 2 : Fueled.
Auteur : Kay Bromberg.
Genre : Romance.
Edition : Hugo&Cie.
Nombre de pages : 557 pages.
Prix : 17€.


Résumé :

Êtes-vous prête à vous battre de toutes vos forces pour ne pas perdre un homme ?

 Colton a kidnappé mon coeur. Et Dieu sait que je n'étais pas disposée à le lui laisser prendre. Mais sa vie est entrée en collision avec la mienne. Il a réanimé des sensations que je croyais disparues, a attisé une passion dont j'ignorais même l'existence.

Rylee a surgi dans ma vie, comme dans ce satané cagibi. Maintenant, rien ne sera plus pareil. Elle a entrevu ma part d'ombre, les fêlures secrètes qui hantent mon passé, et elle est restée, continuant à se battre pour moi. Elle est sans aucun doute une sainte et moi, je suis un démon.

Il me coupe le souffle, arrête les battements de mon coeur et me ramène à la vie en une fraction de seconde. Mais comment puis-je aimer un homme qui refuse de se dévoiler ? Mon coeur a cédé, mais la patience et le pardon ont des limites.

Comment puis-je désirer une femme qui me défie et me force à être celui que je m'étais juré de ne plus être ? Son âme altruiste et son corps si sexy méritent de trouver un être digne de son amour. Je ne peux pas être l'homme qu'il lui faut, alors pourquoi ne puis-je la laisser partir ?

Nos instincts nous aimantent l'un à l'autre, le désir nous fait avancer, mais cela suffit-il pour nous embraser dans l'amour ?


Extrait :

 - Cette première nuit, tu as fait naître une étincelle, Rylee, et tous les jours depuis celui-là, tu m'as donné la force de ralentir assez longtemps pour voir dans ce flou que j'ai tant craint. Même quand je ne le veux pas, c'est ta force tranquille, de savoir que tu es là, qui me pousse à être une meilleure personne. Un homme bien. Depuis que tu es entrée dans ma vie, les choses ont enfin un sens, ont récupéré des couleurs... J'en sais rien... (je l'entends lutter. Je me love dans la paume de sa main et la lui embrasse, ce qui le fait soupirer.) Je ne sais pas comment l'expliquer autrement, mais je sais que je ne peux plus revenir en arrière. J'ai besoin de toi dans ma vie Rylee. J'ai besoin que tu m'aides à continuer à voir la couleur, à ralentir. A me permettre de sentir les choses. J'ai besoin que tu sois mon étincelle...
Il se penche sur moi et effleure mes lèvres des siennes, si tendrement. Il me supplie en les faisant papillonner contre moi :
- S'il te plaît, sois mon étincelle, Ry...


Avis :

 Après un premier tome moyennement plaisant, cette suite révèle une histoire beaucoup plus profonde et au final, tellement plus convaincante. Malgré une certaine difficulté à rentrer au début dans le roman, plus le récit avançait et plus les mots de l’auteur me captivaient. Ce livre est un mixe entre l’érotisme et l’amour, les drames passés et les choix du présent. Par contre, je me retrouve dans une intrigue qui tourne un peu en rond, les moments répétitifs me semblent futiles au bout d’un moment. Et pourtant ils nous emmènent au fil des pages vers la vérité, ou plus précisément vers la reconstruction de nos personnages. Malheureusement ce n’est guère une lecture originale, mais pour une fois je me suis laissée transporter par le côté « ordinaire » pour me concentrer sincèrement sur l’authenticité des sentiments et les émotions de nos héros presque sensationnelles.

Rylee n’est pas une héroïne comme les autres, elle est tellement différente des femmes naïves normalement constituée dans ce style de roman. Certes, elle ne résiste pas longtemps aux charmes innombrables de l’homme qu’elle aime, mais elle ne se laisse pas marcher sur les pieds, elle met des limites à ne pas atteindre. Son caractère est envoûtant, me semblant irréel ; en tout cas je suis tombée sous son charme, ce qui est réellement surprenant puisque les personnages féminins me paraissent souvent comme des clichées. En dehors de sa personnalité implacable et déterminée, son amour est d’une grande pureté ; ne demandant que très peu en retour, sauf du respect. Douce, gentille, avec les bons mots et les bonnes valeurs ; toutefois elle commet des erreurs comme tout humain, s’enfermant dans les préjugés et écoutant les mauvaises langues.

Les ombres de Colton font de lui ce qu’il est. Dans cette suite, je me suis totalement laissée transporter par lui, changeant d’avis sur ce protagoniste pourtant si ressemblant à Grey. Au fond, c’est quelqu’un de vraiment intéressant et intriguant, pas forcément sur son passé et ses mystères ; mais plutôt sur ses choix et son besoin d’amour qui se fait de plus en plus ressentir. Il n’est pas autant « ordinaire » comme je l’ai pensé avec le précédent roman, s’ouvrant d’une manière beaucoup plus spontanée et surtout avec une certaine authenticité. Je l’avoue, c’est un homme sensible et très émouvant ; il m’a pris un fragment de cœur et d’âme. Ce n’est pas un héros simple et naturel ; étant cabossée, sa personnalité change dans chaque aspect de l’histoire.

Bien que mon intérêt monte en crescendo pour les protagonistes, je reste tout de même sceptique envers l’histoire ; celle-ci étant en longueur et en répétition. À force, leur désir est prévisible et on sait qu’ils ne peuvent pas se passer l’un de l’autre ; pourtant le récit n’avance pas vraiment sur autre chose. Il y a des notes de confiance, de vérité, de moment clé ; mais au bout du compte, ça semble inutile et sans répercussion. J’ai senti des étincelles et malgré tout ce qui se passe entre eux, je perçois très peu de respect, ils se font du mal mutuellement. C’est donc une romance douloureuse, pleine d’embûche alors que le roman ne possède pas spécialement d’intrigue. De l’érotisme simple, franchement ce n’est pas « unique » dans le style des péripéties que renferme cette œuvre ; toutefois le lien qu’entretiennent Rylee et Colton est très fort, de temps en temps puissant et prenant, au final : passionnant est le mot parfait pour résumé la relation qu’ils ont. Les émotions ne transcendent pas entièrement, pendant la première partie de cette suite je n’ai pas éprouvé de sentiment, un peu vide et plat ; sans forme, avec plutôt de la superficialité… Toujours est-il que vers un passage, toutes les émotions ont éclos et j’ai commencé à apprécier sincèrement l’histoire. Malheureusement le faux suspense est de trop, ne laissant pas le temps au lecteur d’imaginer à sa façon les instants et tout ce que comprend le récit.

Kay Bromberg détient une jolie plume, malgré un petit côté vulgaire. Je suis plutôt déçue par la traduction, contenant quelques erreurs. L’auteur arrive à introduire des phrases simples dans une histoire pourtant compliquée. Bien sûr, je ne suis pas spécialement fan du style de Kay Bromberg, débordant de narration et de détail parfois sans importance. Alors que justement dans le premier tome de cette saga, pour moi, son écriture était le point fort.

J’ai préféré ce volume pour les changements, l’évolution. De base, le premier tome m’avait déplu pour sa ressemblance avec Fifty Shades, mais dans cette suite j’ai pu retrouver un peu d’authenticité, particulièrement dans les personnages. Le seul bémol de cet ouvrage est peut-être la quantité de page et de narration ; l’excès de longueur et la structure du récit n’est pas convaincante, surtout avec des scènes récidivantes. Ce que je retiens de « Fueled », c’est sûrement la différence entre les deux-cents premières pages ennuyantes et l’enchaînement qui s’en découle par conséquent, du coup il y a un certain équilibre. Principalement dans les sentiments, dans les défauts et qualités des héros ; en dépit d’un développement superflu. Il n’empêche que je suis légèrement impatiente de découvrir les nouvelles aventures de Colton et Rylee.


Note :
8/10.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire