Mes dernières chroniques

30 déc. 2017

À quatre mains.


Titre : À quatre mains.
Auteur : Renée Carlino.
Genre : Romance.
Edition : Milady.
Nombre de pages : 415 pages.
Prix : 18.20€.


Résumé :

« L'amour entraîne la peur de perdre l'autre. Ce n'est pas une histoire de roses rouges et de licornes ; l'amour, c'est brutal, ça fait mal. Il faut un courage incroyable pour oser aimer vraiment, et je ne connaissais personne de plus courageux que Will. »

 Privilégiant ses études au sein d'une prestigieuse université, Mia a mis une croix sur sa vraie passion, le piano. À la mort de son père, elle part à New York et reprend le bar qu'il tenait - un lieu incontournable qui offre leur chance aux jeunes musiciens. C'est là qu'elle rencontre Will, un guitariste qui incarne exactement le style de vie auquel elle s'est refusée. Après s'être liée d'amitié avec Will, Mia lui propose de devenir son colocataire et ses certitudes volent en éclats. Peut-elle vraiment se contenter d'être sa meilleure amie ? Finira-t-elle par laisser libre cours à ses passions ?


Extrait :

 - Tu parles à Dieu ? demandai-je.
- Si on veut, oui, murmura-t-il.
- Qu'est-ce qui ne va pas ?
- Je suis préoccupé. Il est temps qu'on rentre à la maison. Je veux poser un verrou supplémentaire sur la porte d'entrée, changer la pile du détecteur de fumée et faire réviser la chaudière avant de partir. Et puis, il faut que je rassemble tout mon matériel. Je suis un peu stressé, c'est tout.

29 déc. 2017

Charley Davidson, Tome 10 : Dix tombes pour l’enfer.


Titre : Charley Davidson, Tome 10 : Dix tombes pour l’enfer.
Auteur : Darynda Jones.
Genre : Bit-lit.
Edition : Milady.
Nombre de pages : 471 pages.
Prix : 8.20€.


Résumé :

Vous savez, ces mauvaises choses qui arrivent aux gens bien ? C'est moi.

 Détective privé à mes heures et Faucheuse à plein temps, je me suis toujours posée beaucoup de questions. Mais « comment arrêter trois dieux maléfiques différents ? », c’est nouveau ! Le hic : l’un de ces dieux, même s’il n’en a pas conscience, est mon si séduisant mari. Est-il trop tard pour le ramener dans le droit chemin ? Entre une fugitive à protéger, un homme accusé du meurtre d’une femme toujours en vie à innocenter, et un pendentif surnaturel terrifiant à dissimuler, j’ai bien du mal à trouver quelques minutes pour sauver le monde…


Extrait :

 - Tu en as plus qu’elle ?
Il rapprocha le pouce et l’index, comme pour dire « un peu ».
- Waouh… Un peu plus de cinquante millions.
Je me rallongeai pour tenter de digérer la nouvelle, mais en vain. Ça dépassait mon entendement.
- Si tu empilais tout ton argent, ça ferait une tour grande comment ? demandai-je. J’ai besoin de visualiser. Est-ce que ça remplirait une benne ?
- Ça dépendrait des coupures, mais on n’a pas « un peu plus de cinquante millions ».
- Mais tu avais l’air de dire « un peu ».
- Je sais, et je sais aussi que tu t’en fiches, mais c’est important que tu sois au courant.

27 déc. 2017

Trois hommes et demi.


Titre : Trois hommes et demi.
Auteur : Debbie Carbin.
Genre : Romance.
Edition : Milady.
Nombre de pages : 525 pages.
Prix : 8.70€.


Résumé :

Un de perdu, trois de retrouvés ?

 Beth passe sa vie auprès de l'homme qu'elle aime. Sauf que Richard n'est autre que son patron et qu'il ne veut pas d'elle. À ses yeux, elle n'est qu'une assistante corvéable à merci. Lorsqu'il décide de s'exiler au Portugal avec une autre femme, Beth est anéantie. C'est alors que trois prétendants se présentent à elle : le séduisant Brad aux allures de gendre idéal, Rupert, le millionnaire sexy en diable, et le mystérieux Sean, qui s'intéresse à elle d'un peu trop près. Finira-t-elle par comprendre que Richard n'est pas l'homme qu'il lui faut ?


Extrait :

 - Ah, bravo ! Dieu merci, il reste au moins une personne qui n'a pas oublié la vraie signification de Noël.
Nous partons tous deux d'un petit rire. Il remonte légèrement sa manche (il porte des boutons de manchette ! Ça existe encore ?) pour consulter sa montre. Merde !
- Bon, commence-t-il.
Je ne veux pas qu'il finisse. Pourtant je ne peux pas non plus lui montrer que je ne veux pas qu'il termine sa phrase.