Translate

27 oct. 2017

Archer’s Voice.


Titre : Archer’s Voice.
Auteur : Mia Sheridan.
Genre : Romance.
Edition : Hugo&Cie.
Nombre de pages : 394 pages.
Prix : 17€.


Résumé :

 Quand Bree Prescott arrive dans la petite ville du Maine, elle espère y trouver la paix qu'elle recherche désespérément. Elle est là pour oublier le traumatisme qu'elle a subi dans sa ville natale et recommencer une nouvelle vie. Mais à peine installée dans sa nouvelle maison près du lac, elle va croiser Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance. Un homme que personne ne voit, un homme sans voix.


Extrait :

 Il est entré chez lui avant d’en ressortir avec son bloc et son stylo. Au bout d’un moment, il m’a tendu le bloc :
JE NE VOUS AI JAMAIS DIT QUE J’ÉTAIS SOURD.
J’ai observé une pause.
- Non, en effet, ai-je répondu doucement. Mais vous ne pouvez pas parler ?Il m’a regardée, a repris son bloc sur lequel il a écrit quelque chose avant de me le tendre à nouveau.
JE PEUX PARLER. MAIS J’ADORE MONTRER MA BELLE CALLIGRAPHIE.
J’ai fixé ces mots. J’ai essayé de les digérer, tout en fronçant les sourcils, et puis j’ai levé mon regard vers lui.
- C’est ça, votre façon de faire de l’humour ?


Avis :

 Je suis tout simplement dégoûtée, ce roman aurait pu être un coup de cœur ; mais les fautes d’orthographe, de frappe et les incohérences m’ont fait tiquer, tout comme les erreurs d’impression. C’est vraiment le bémol de cet objet ayant pourtant un fond merveilleux, complètement envahissant et émouvant. Les premières pages sont tout de suite entraînante, et donne déjà l’idée générale en ne dévoilant pas entièrement le passé de nos deux personnages ; gardant le mystère pour nous happer du début à la fin. Les sujets sont très profonds, dont l’isolation et le mutisme ; tout en ayant des propos parfois innocent, ce qui ramène de la légèreté après tant d’horreur dans ce récit, particulièrement en lisant les flash-back ou aux moments où ils doivent se confier. C’est une histoire d’amour vibrante, je suis passée par diverses phases ; la tendresse, l’incompréhension, la colère, le dégoût, la peine et la joie. Bien que ce soit de la romance, parfois érotique ; celle-ci aborde surtout la reconstruction de deux cœurs brisés et maltraités.

Bree, n’est pas comme les autres jeunes filles, après avoir vu le malheur devant ses yeux ; elle choisit de partir loin de chez elle pour retrouver un semblant de dignité. Je l’ai trouvé courageuse de prendre la fuite, en sachant qu’une nuit cauchemardesque et ses éléments n’hésite pas à la hanter chaque matin à son réveil. Peut-être qu’elle est trop « tout » ; gentille, généreuse, drôle, compréhensive. Néanmoins ses faiblesses rentrent aussi en compte et laissent la beauté des imperfections se dessiner. C’est une héroïne douce avec une présence magique ; puisqu’elle est capable de faire changer les autres autour d’elle, mettant les préjugés de côté. Bien sûr, elle sait ce qu’elle veut et c’est une nuance de sa personnalité que j’ai apprécié ; elle est plutôt sûr d’elle mais en gardant une certaine modestie. Elle n’est pas touchante à proprement parler, sachant que c’est surtout son histoire qui est chargée de bouleversement.

Notre héros masculin c’est évidemment Archer, de par le titre on le sait. J’ai pleuré, frissonné, maudit son passé. Petit garçon, il a traversé une épreuve traumatisante ; depuis ce jour fatal son cœur est gelé. Je me suis tellement prise d’affection pour ce jeune homme ; il a des questions et les gestes d’un enfant et c’est touchant au point d’en être bouleversant. Ce que j’ai le plus apprécié chez ce héros, c’est son sens de l’humour. Il est du style à rester à la maison, reclus ; ayant des peurs plutôt compréhensive après l’accident. Franchement, sa manière d’être est intrigante pendant tout le récit, évoluant avec douceur, sans précipitation ; s’ouvrant au fil des pages et surtout des instants de bonheur. De plus, ses choix montrent une réelle envie de changer et de devenir un homme. Sa maturité m’a impressionné, tout comme ses sourires cachés.

Au-delà de la romance se construit une guérison, par l’amitié et l’amour. Il faut que nos deux héros apprennent à se faire confiance et ce n’est pas acquis dès le début ; malgré le rapprochement qu’on remarque au cours des chapitres. On sent ce lien qui les unit, fort et puissant avec en prime une tendresse et une compréhension sans faille. J’ai aimé l’histoire d’amour autant que l’intrigue principal sur l’énigme qu’est la tragédie d’Archer. En effet, le mystère s’intensifie toujours plus, ce qui est étonnant dans ce style de roman. Les rebondissements ponctuent sans arrêt la synopsis, donnant du rythme dans chaque passage important. Les sentiments restent le point fort de cette œuvre, j’ai pris une réelle claque avec les détails et la profondeur que nous transmet l’histoire et ses personnages, j’ai vibré et pleuré avec eux ; peut-être pas au sens propre du terme, toutefois j’ai ressenti pleinement les émotions et c’est un aspect essentiel dans une romance.

Mia Sheridan a une écriture magnifique, entièrement libre et vrai ! Malheureusement on ne peut pas en profiter, puisque les erreurs d’impression et particulièrement les incohérences, enlèvent vraiment tout le charme de sa plume. Mais j’ai tout de même aimé son style renversant où le mélange entre « amour » et « scène érotique » s’équilibrent à la perfection. En outre, elle a composé son livre avec le point de vue de Bree, tout en laissant quelque chapitre où Archer nous raconte son histoire.

Donc, malgré toutes les qualités de cet ouvrage ; les coquilles ont entachés une grande partie d’ « Archer’s Voice ». Il faut savoir que c’est un récit enrichissant et ayant énormément de valeur, bercé par des sujets intéressants et puissants. Les protagonistes sont tous agréables, sauf Travis pour lequel j’ai eu des doutes sur sa sincérité. Les sentiments enchaînent complètement la synopsis, donnant parfois chaud au cœur et le serrant dans les cas les plus extrêmes. Un petit bijou ne contenant pas la perle pour le coup de cœur, toujours est-il que c’est un livre que je conseille de toute mes forces, chaque instant de cette lecture en vaux la peine. J’en suis encore pantelante et sous l’attrait ; addictif, poignant et sexy !


Note :
9.5/10.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire