Mes dernières chroniques

27 oct. 2017

Archer’s Voice.


Titre : Archer’s Voice.
Auteur : Mia Sheridan.
Genre : Romance.
Edition : Hugo&Cie.
Nombre de pages : 394 pages.
Prix : 17€.


Résumé :

 Quand Bree Prescott arrive dans la petite ville du Maine, elle espère y trouver la paix qu'elle recherche désespérément. Elle est là pour oublier le traumatisme qu'elle a subi dans sa ville natale et recommencer une nouvelle vie. Mais à peine installée dans sa nouvelle maison près du lac, elle va croiser Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance. Un homme que personne ne voit, un homme sans voix.


Extrait :

 Il est entré chez lui avant d’en ressortir avec son bloc et son stylo. Au bout d’un moment, il m’a tendu le bloc :
JE NE VOUS AI JAMAIS DIT QUE J’ÉTAIS SOURD.
J’ai observé une pause.
- Non, en effet, ai-je répondu doucement. Mais vous ne pouvez pas parler ?Il m’a regardée, a repris son bloc sur lequel il a écrit quelque chose avant de me le tendre à nouveau.

25 oct. 2017

Après la pluie.


COUP DE COEUR ♥.

Titre : Après la pluie.
Auteur : Renée Carlino.
Genre : Romance.
Edition : Milady.
Nombre de pages : 405 pages.
Prix : 16.90€.


Résumé :

« Ces quelques jours m’avaient métamorphosée. Je n’étais plus la fille persuadée qu’elle finirait vieille et seule, mais celle qui croyait en l’amour fou. Chaque instant passé près de lui m’apaisait. Je ne comprenais pas comment il avait réussi à me guérir de la douleur d’être seule au monde, mais il l’avait fait. Pourtant, il ne m’avait rien promis. »

 Quand Avelina tombe sous le charme d’un séduisant cowboy lors d’une compétition de rodéo, elle ne se doute pas qu’elle l’épousera trois mois plus tard et s’installera avec lui dans le Montana. Elle ne se doute pas non plus que tous ses espoirs seront bientôt ruinés. À plus de mille kilomètres de là, Nate est prêt à marcher dans les traces de son père et à devenir un grand ponte de la chirurgie cardiaque. Mais quand une des opérations qu’il dirige tourne au cauchemar, il se retrouve seul face au désastre. Il se réfugie alors dans le ranch de son oncle, dans le Montana, où il rencontre la belle Avelina. Mais l’amour peut-il naître de ces deux solitudes ?


Extrait :

 Je m'approchai d'elle, mais elle secoua la tête, m'arrêtant net.
- Tu ne devrais pas te rapprocher de moi.
- Physiquement ?
- Non, tu ne devrais pas avoir envie de me connaître. Jake était mon époux. Tu le sais, n'est-ce pas ? demanda-t-elle, les larmes aux yeux. Mon mari, Jake, s'est suicidé parce que j'étais incapable de l'aimer comme il fallait. Incapable de lui donner envie de vivre.
- Comme je l'ai dit, je connais l'histoire, Ava, mais tu te trompes. Laisse-moi prendre ta main. C'est plus facile comme ça. C'est plus facile de parler quand il n'y a pas cette distance pénible entre nous.
Je pris sa main dans la mienne alors que nous nous tenions à presque un mètre l'un de l'autre. Sa paume était froide, petite, et calleuse. Elle avait un peu de terre sous les ongles, mais le dos de sa main était doux.

22 oct. 2017

Shelter Bay, Tome 2 : Le temps d’un été.


Titre : Shelter Bay, Tome 2 : Le temps d’un été.
Auteur : Joann Ross.
Genre : Romance.
Edition : Milady.
Nombre de pages : 512 pages.
Prix : 8.70€.


Résumé :

Leur amour connaîtra-t-il l'été indien ?

 Ancien photographe de guerre chez les marines, Gabriel se rend à Shelter Bay pour donner un coup de main à un de ses ex compagnons d’armes. Lorsqu’il rencontre Charity, vétérinaire au grand cœur et au regard envoûtant, le charme opère aussitôt. Cependant, ils savent l’un et l’autre que Gabe n’est que de passage. D’un commun accord, ils entament une liaison qui n’ira pas au-delà de l’été. Mais plus le temps passe, plus ils se mettent à redouter les nuits d’automne… Parviendront-ils à renégocier leur accord ?


Extrait :

 - Ce que je voulais savoir...
- Vous me l'avez parfaitement fait comprendre, lâcha-t-il, le ton cinglant et le regard glacial. Ce que je ne comprends pas, en revanche, c'est que vous ayez cru que j'ai pu vous faire des avances, vous embrasser..., vous toucher - bon Dieu ! - alors qu'une femme, quelque part, m'attendait à la maison.
- Certains hommes ne s'en inquiètent pas, vous savez...
Charity aurait juré voir des étincelles enflammer ces yeux d'un gris métallique.
- Certains hommes, mais pas moi. Vous ne m'avez peut-être pas écouté quand je vous parlais de cet insignifiant détail qu'était pour moi la devise des marines ; quand je vous parlais d'honneur et de principes, de le personne que l'on était une fois que la nuit rendait les corps invisibles ?
N'était-ce pas, d'ailleurs, l'une des raisons de toute cette tension ? De fait, Charity s'était demandé - en rêve même, parfois - depuis leur première rencontre à quoi ressemblait Gabriel St James dans l'obscurité...
- C'est une devise louable, mais...
- J'ai dit que j'avais été marié, l'interrompit-il de nouveau. C'est une phrase au passé.
- Je suis désolée.


Avis :

 Je ne peux pas dire que cela a été une bonne lecture. Je suis plutôt déçue par ce second volume de « Shelter Bay », pour lequel j'ai eu énormément de difficulté à rentrer dans l'histoire. Une romance possédant tout de même du potentielle. Malheureusement celle-ci n'a pas réussi à m'émouvoir et à me charmer. L'absence d'émotion et le trop plein de personnage enlève leurs sentiments respectifs et donc l'attachement. Toujours est-il que l'auteur mets des descriptions, parfois trop justement ; surtout sur des détails sans grande importance.

Charity est une jeune femme passionnée par les animaux, vétérinaire et généreuse, elle s’occupe autant de son affaire que d’un refuge. Elle souhaite redonner une seconde vie aux animaux abandonnés, en leur trouvant une nouvelle famille d’accueil. J’ai trouvé cette héroïne intéressante, ayant autant de douceur qu’une sensualité cachée. Toutefois je n’ai pas eu cette petite étincelle pour cette protagoniste plein d’espoir et d’amour ; ne laissant pas suffisamment ses émotions rentrer dans l’histoire, éclipsant toute forme de profondeur et d’affection.

Gabriel est surprenant, légèrement. En lisant le résumé, je ne l’imaginais pas de cette façon. Certes, son mystère entre certainement en cause, sauf que sa tendresse m’a plus qu’étonné ; elle m’a totalement séduite. Malheureusement, les sentiments ressortent relativement peu, révélant seulement une partie de sa personnalité. En tout cas, j’ai plutôt apprécié ce personnage ; charmant au possible !

Du côté de la synopsis ; celle-ci est plutôt longue et très développée du coup, mais pas forcément sur le point essentiel : les émotions. Enfin bref, les descriptions s’enchaînent les unes sur les autres et elles peuvent être agréables comme inutiles. Mais je reste pleinement satisfaite de ma lecture puisque la romance met du temps à se mettre en place et j’ai beaucoup aimé cet aspect du récit. On découvre beaucoup de la vie à « Shelter Bay », les endroits où tout le monde se retrouve, les amitiés qui se lient, les amours qui se forment et l’âme de cette petite ville côtière. Le suspense est quand même présent et c’est clairement déstabilisant dans ce style de roman.

Par contre, cette fois ; l’écriture de Joann Ross ne m’a pas paru fluide et plaisante. Je n’ai pas retrouvé la plume du premier tome, ce qui est vraiment déconcertant. Je me suis même perdue dans le récit, ne me plongeant pas entièrement dedans.

« Le temps d’un été » est un roman à lire juste pour le plaisir de se détendre et encore… Franchement j’ai apprécié les personnages et tout, mais je ne sais pas ; cette lecture n’est pas convaincante et harmonieuse. Les protagonistes secondaires mettent du piment, en revanche je les ai trouvé trop nombreux ; entre Amanda, Johnny, Angel, Adèle et tout les autres ; au bout d’un moment je ne suivais plus réellement le récit. Fort heureusement, je suis quand même contente d’avoir découvert ce livre, c’est de la romance contemporaine et c’est un genre que j’aime beaucoup, malgré le peu de sentiment que ce roman libère.


Note :
7.5/10.