Translate

1 sept. 2017

Breathing, Tome 1 : Ma raison de vivre.


COUP DE COEUR ♥. 

Titre : Breathing, Tome 1 : Ma raison de vivre.
Auteur : Rebecca Donovan.
Genre : Contemporain.
Edition : Pocket Jeunesse.
Nombre de pages : 534 pages.
Prix : 18.90€.


Résumé :

 - Et si je ne veux pas être ami avec toi ?
- Alors nous ne serons pas amis.
- Et si j'ai envie d'être plus qu'un ami ?
- Alors nous ne serons rien du tout.

Emma a tout fait pour empêcher Evan d'entrer dans sa vie. Non pas parce qu'il la laisse indifférente, bien au contraire, mais parce que personne ne doit savoir. Savoir qui elle est vraiment, quelle est son histoire et, surtout, ce qui l'attend tous les soirs, quand elle rentre chez elle...


Extrait :

 - Salut !
J'ai continué à fouiller dans mon sac sans relever la tête.
- Tu as décidé de ne plus m'adresser la parole du tout ?
Là, je l'ai fusillé du regard.
- Pourquoi est-ce que tu veux à tout prix me parler ? ai-je répliqué sur un ton acerbe.
Il m'a dévisagée une seconde, interloqué. Puis a très vite retrouvé son sourire moqueur.
- Et pourquoi tu me regardes comme ça ? ai-je ajouté.
Avant qu'il n'ait eu le temps de répondre, M. Kessler est entré. J'ai gardé les yeux rivés sur le tableau pendant toute l'heure pour ne pas croiser le regard d'Evan que je sentais posé sur moi.
Lorsque la cloche a retenti, j'ai rangé mes cahiers dans mon sac en vitesse pour foncer en classe de bio. Mais sa voix, dans mon dos, m'a interrompue dans mon élan.
- Parce que je pense que tu es quelqu'un d'intéressant.
Je me suis retournée lentement.
- Mais tu ne me connais même pas !
- Ça n'est pas faute d'essayer...
- Il y a des centaines d'autres personnes avec qui tu peux devenir ami dans ce lycée.
- Sûrement. Mais c'est toi qui m'intéresse.


Avis :

 J'ai le souffle court, presque erratique après cette lecture douloureuse et bouleversante ; rien que d'y penser, ça me donne des frissons. Sincèrement il n'y a pas de mot pour décrire ce roman, c'est tellement poignant et brise-cœur. Pourtant il y a cette note d'espoir, ce nuage de beauté à travers une cruauté insoutenable ; accordant à cette œuvre une grandeur de philosophie et une profondeur impensable. Je n'ai pas lu « Ma raison de vivre », personnellement je me suis mise à la place des personnages ; vivant à leur dépens la peine et la haine, l'amour et la peur, mais aussi l'espoir et la joie. Ils ont la soif de vivre, le désir d'aimer et l'envie de liberté, ce n'est pas un simple récit ; c'est toute une histoire. En effet le thème traité est difficile et très dur, puisqu'il peut sortir de faits réels ; alors ça m'a forcément touché, jusqu'à m'émouvoir aux larmes. Heureusement la romance est là pour livrer un peu de baume au cœur.

Emily ou Emma est une jeune fille connaissant la souffrance et la solitude, enfermée dans le silence et dissimulant ses émotions. Je me suis prise d'affection pour cette héroïne ; pour son instinct de protection en restant distante envers les autres, sa gentillesse immuable et surprenante après tout ce qu'elle endure, son innocence et sa curiosité, sa personnalité pleine de mystère et sa méfiance compréhensible envers le monde, mais surtout pour ses secrets souhaitant préserver des êtres purs et petits. Emma fait tout pour éviter l'endroit où elle doit vivre ; du sport et toute sorte d'activité extrascolaire, intelligente et prête à tout pour partir le plus vite possible ; elle se donne corps et âme à ses études. Elle m'a ému assez souvent, en particulier quand elle découvre la liberté et quand elle est prise de panique ; sa force et son courage m'ont vraiment époustouflé.

Evan Mathews, le protagoniste extrêmement charmant pour lequel on tombe directement raide dingue. C'est un jeune homme divin, sa délicatesse et sa galanterie, son côté obstiné et sa sensibilité font de lui quelqu'un de très intéressant ; intriguant sur les bords. Je me suis beaucoup attachée à lui, surtout dans un passage essentiel du roman ; quand il déclare sa flamme. En effet, étant tellement amoureux il se confesse d'une manière émouvante et éblouissante. Son comportement est parfois provoquant et ça fait partit de sa séduction, plutôt mature et très protecteur ; Evan met sa joie à porter de main et un calme révélant un grand esprit. Je ne risque certainement pas d'oublier ce jeune adolescent adorable et romantique.

Sara est l'héroïne secondaire, toujours de bonne humeur et prête à faire la fête en permanence. Comment ne pas l'aimer ? Alors que pendant toute la lecture, c'est elle qui nous met le sourire aux lèvres et les fossettes aux joues. Une jeune fille de classe aisée, populaire au lycée et pourtant elle n'est pas superficielle pour un sou. Je l'ai trouvé vraiment agréable et sympathique, c'est un personnage moderne et plutôt normal ; sa générosité est très touchante, son inquiétude fait mal, néanmoins sa joie de vivre est plus qu'extraordinaire. Son côté mère-poule envers Emma est fort plaisant tout en restant imperceptiblement drôle. Sara est le soleil et la lumière du livre à n'en pas douter.

Le sujet du récit est authentique sauf qu'il n'est pas joyeux et encore moins facile à la lecture ; parlant de maltraitance et d'un certain emprisonnement. Emma vit chez sa tante et son oncle puisque son père est décédé et sa mère ne peut plus s'occuper d'elle étant malade. C'est un ouvrage avec une grande part de mystère, les questions telles que « Emma va-t-elle réussi à s'en sortir ? » ou « Emma va-t-elle craquer et dévoiler son secret ? » fusent au fur et à mesure, j'ai été ensorcelé par l'histoire, ayant les nerfs et une boule dans la gorge à chaque seconde pour les trois héros. Les sentiments sont simples, en revanche, ils sont d'une puissance folle ; les émotions sont impardonnables et irrémédiables me touchant chaque muscle et chaque veine, gagnant mon cœur petit à petit. La synopsis est développée en profondeur, tout en gardant une certaine limite ; l'intrigue se passe aux quatre coins du roman, heureusement des vents de légèreté et des nuées d'amour adoucissent les chapitres. La romance est peut-être l'une dès plus sincère que j'ai pu découvrir, étant véritablement unique. La relation entre Em et Evan se fait très vivante au départ et elle grandit en intensité, avec une subtilité et un raffinement surprenant. De plus c'est une union parfaite, me mettant plein d'étoile dans les yeux.

Rebecca Donovan est clairement une très belle découverte. J'en suis encore toute retournée, sa plume et son style est complètement envoûtant, du début à la fin du roman. Par contre, ce genre de livre donne particulièrement envie d'avoir plusieurs points de vue et c'est ce qui lui manque cruellement ; savoir ce que peux penser Evan mais encore Sara et surtout Carol, la narration étant destinée entièrement à Emma. C'est l'un des seuls et unique reproche que j'ai à faire sur cette lecture. Sinon l'écriture de l'auteur est vraiment pleine de pureté et de sincérité ; j'ai été emmenée dans une histoire dramatique par une plume magnifique.

« Ma raison de vivre » est un roman présentant un sujet délicat : la maltraitance. Ce thème étant plutôt tabou, il en devient surprenant. Difficilement exploitable, l'auteur a réussi à m'émouvoir et à façonner le fond de l'œuvre tout en mettant en place une romance douce et belle. Je me suis laissée envoûter par les personnages, la situation d'Emma est touchante et je l'ai trouvé forte, trop inébranlable parfois ; Evan est mon petit coup de cœur, toujours charmant et son côté sentimental me plait énormément ; Sara est un rayon de soleil, ses réactions sont compréhensibles et ses paroles ne manquent pas de sagesses. L'histoire d'amour s'installe quand même longuement, tournant pendant un bon moment en rond ; malgré ça et certain défaut, ce premier tome de « Breathing » est un réel coup de cœur. La plume de Rebecca est d'une magie sensationnelle, surtout avec les émotions qu'elle transmet dans son récit. Une lecture intense et puissante se terminant sur des instants importants et intrigants.



Note :
10/10.

1 commentaire:

  1. J'ai la saga complète dans ma PAL d'ebook, et ton avis me donne tellement envie de la commencer !! Beaucoup de lecteurs ont étés conquis par cette trilogie, j'espère que ce sera aussi mon cas ! =D

    RépondreSupprimer

Laissez un commentaire