Translate

22 sept. 2017

Les Sullivan, Tome 4 : Toi, et toi seule.


Titre : Les Sullivan, Tome 4 : Toi, et toi seule.
Auteur : Bella Andre.
Genre : Romance.
Edition : J'ai lu.
Collection : Passion intense.
Nombre de pages : 310 pages.
Prix : 7.40€.


Résumé :

 Organiser un mariage, voilà qui aurait paru absurde à Sophie Sullivan, bibliothécaire à San Francisco. Et pourtant, la voilà plongée jusqu’au cou dans les préparatifs des noces de son frère Chase. Un défi qui se révèle être un vrai plaisir. Toutefois, la présence de Jake McCann à son côté la ravit et l’irrite à la fois. Jake, le bad boy… et l’objet de vingt ans d’amour à sens unique. Jake qui, malgré les années passées, ne voit en elle que la gentille et innocente petite Sophie. Il la prend pour une fillette ? Soit ! L’heure est venue de lui prouver quel idiot il fait à laisser filer la femme ô combien sensuelle qu’elle est devenue…


Extrait :

 - Je saurais faire n'importe quoi.
Et merde, elle n'était pas supposée répondre ça !
Jamais Jake ne s'était retrouvé au pied du mur. Même face à un père ivre et incontrôlable. Il fallait qu'il reprenne les rênes, avant qu'elle ne l'emmène sur un chemin qu'aucun d'eux n'aurait dû envisager d'emprunter.
- N'importe quoi, hein ?
Sophie acquiesça, malgré sa gêne apparente qui envahit son teint, depuis sa nuque jusqu'à son corsage.
- Je te l'ai déjà dit, lui rappela-t-elle d'un ton calme mais ferme, peu importe ce que tu diras, tu ne me feras pas peur, car je te connais, Jakie.
Le connaître ? Il lui avait déjà tout montré de sa personnalité.
- Dis-moi, est-ce que tu as déjà eu les yeux bandés ? Et je ne parle pas d'un jeu de piñata.
- Je sais de quoi tu parles, lui rétorque-t-elle.
- Combien de fois, princesse ?
- Tu es sûr de vouloir le savoir ? lui lança-t-elle en le fixant.
Merde, il ne l'avait pas vue venir, celle-là. Avant de lui laisser le temps de répondre et de se l'imaginer au lit avec un autre que lui, Jake joua une autre carte.
- Et dans des lieux publics ?
- Définis ce que tu entends par « lieux publics ».
La douce et gentille Sophie Sullivan lui sourit, et pas qu'un peu.
Comme sous les coups répétés d'un direct au foie, Jake eut du mal à reprendre son souffle.
Mais il fallait qu'il tente un dernier va-tout pour faire comprendre à Sophie l'étendue de son erreur.
- D'accord, siffla-t-il entre ses dents. Tu as peut-être un peu de pratique. Mais on sait très bien qu'une fille dans ton genre ne peut pas satisfaire un homme comme moi.
- On parie ?
Il ne s'attendait pas le moins du monde à se voir renvoyer ses propres mots au visage.


Avis :

 « Les Sullivan » est une série que j’apprécie pour sa simplicité, dans cette suite elle est autant de mise que pour les tomes précédents. Par contre j’ai eu un petit plus avec ce volume-ci. Pour ainsi dire c’est l’héroïne de « Toi, et toi seule » qui est plaisante et intéressante à suivre, son parcours et son évolution en tant que femme fatale. Les secrets gagnent à se faire connaître dans ce récit, ils sont plutôt surprenants et peut-être « tabou » dans le monde d’aujourd’hui. En tout cas, en dépit d’une belle écriture et d’un sujet porteur ; ce n’est pas un coup de cœur pour la seule raison que la flamme que je désire n’entoure pas cet ouvrage.

Sophie Sullivan est bien différente de ses frères et de sa sœur. Elle est plus réservée et pleinement passionnée par les livres, une isolation qu’elle aime au plus haut point. Ce n’est pas quelqu’un cherchant le regard des autres et encore moins la reconnaissance. Néanmoins c’est une femme et toute femme souhaite rencontrer l’amour, le vrai et l’unique. Elle est amoureuse depuis sa plus tendre enfance du meilleur ami de l’un de ses frères, ce qui n’est pas bien vu par une partie de sa famille. En tout cas, elle va tout faire pour le mettre dans son lit et faire de lui l’homme de sa vie ; sans forcément penser aux plus grandes conséquences.

Jake McCann n’est pas un homme comme les autres… Enfin tout dépend du point de vue. C’est un héros aimant les femmes, surtout pour coucher avec elle ; en dehors de ça il ne croit pas à l’amour et encore moins au mariage. Mais une jeune femme qu’il connaît depuis presque toujours bouscule tout ses plans, elle le mène par le bout du nez. Il est touchant, d’une certaine manière ; surtout quand il se dévalorise… Je l’ai bien aimé, toutefois c’est un personnage ordinaire ou pas… En effet, son « problème » n’est pas souvent abordé dans les romans, ce qui fait de lui un garçon à part.

C’est une histoire d’amour plutôt compliqué et pourtant si commune. En effet à force de lire des romances, on en connaît le déroulement et les bases, donc au final il n’y a plus de surprise. Seulement dans ce volume-ci j’ai été surprise par le « soucis » de Jake et par la conséquence de la « folie » de Sophie. Ils forment tout les deux un très beau couple, très différent l’un de l’autre mais se comprenant comme des âmes-sœurs. Au fond je cherche toujours l’histoire d’amour la plus naturelle du monde, celle disant dès le début « C’est la femme/homme de ta vie ». Les émotions restent simple, certes elles mettent du baume au cœur et elle donne ce petit pic qu’on aime tant ; mais sans plus…

Bella Andre est une auteur que j’apprécie, ses œuvres sont toujours d’une bonne qualité et d’une pureté grandiose. Les mots qu’elle utilise montrent une sincérité et une authenticité rare. Et malgré un récit basique, c’est une écrivain accomplit à mes yeux.

« Toi, et toi seule » est un roman plaisant, c’est celui que je préfère de la saga « Les Sullivan » pour le moment. Cependant la passion promise n’y est pas vraiment, l’intrigue est basique et terne en rebondissement ; sauf pour les deux moments clés déjà abordé : « la conséquence » et « le tourment ». En dehors de ça c’est une belle romance, avec des traits d’émotions et de surprise. Sophie et Jake m’ont charmé dans leurs imperfections et dans leurs intégrités. Un quatrième tome agréable, plaisant et un peu envoûtant.


Note :
8/10.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire